26/03/08 (B440) Guelleh ” – pour la dictature – et contre le droit des populations à la liberté d’expression, à la Justice et à la démocratie”. Il vient encore de le prouver en s’engageant résolument à soutenir le régime chinois !!!

Agissant toujours avec une cohérence qui est la sienne, le grand génie de la Corne se place résolument aux côtés des dirigeants dictateurs de la Chine, attaqués par surprise par les forces diaboliques du Tibet. (sic !)

Surpris dans L’ADI, cet article où le dictateur de Djibouti persiste et signe en faveur de l’oppression des peuples. . . sous prétexte de non-ingérance dans les affaires intérieures d’un pays. Gonflé à l’hélium l’IOG, pour oser faire publier que le Tibet est une affaire intérieure de la Chine !!!

__________________________________________ Extrait ADI
24/03/2008 – Tibet : Djibouti exprime son soutien à la Chine et rejette l’initiative du Dalaï Lama

Suite à la crise violente provoquée par des mouvements séparatistes dans la région de Tibet, le gouvernement de Djibouti a exprimé aujourd’hui dans un communiqué, son incompréhension face à cette recrudescence de la violence et a dit soutenir le gouvernement chinois dans ses efforts de préservation de son intégrité territoriale.

La République de Djibouti rejette l’initiative du Dalaï Lama et des forces séparatistes et réitère son attachement à une seule Chine, Une et Indivisible.

Lors de la reconnaissance de la République Populaire de Chine dans ses frontières, Djibouti comme la majorité des Etats ayant depuis engagé des relations avec la République Populaire de Chine ont reconnu que le Tibet faisait partie intégrante de la Chine.

L’événement des Jeux Olympiques constitue une grande célébration pour l’humanité, l’harmonie des peuples et le dialogue des civilisations. Et cette stabilité que ces personnes veulent perturber constitue une provocation à l’égard de la communauté internationale.

Conformément au respect du principe de non ingérence dans les affaires intérieures des pays en vertu des dispositions du droit international, le gouvernement djiboutien est déterminé à supporter le gouvernement chinois pour tous les moyens qu’il jugera efficaces pour régler cette affaire interne qu’est la question du Tibet.

Enfin, la République de Djibouti réaffirme son attachement à une seule Chine, Une et Indivisible et soutien le gouvernement chinois dans ses efforts visant à réaliser cette unité, et ce, afin de préserver l’intégrité de l’ensemble du territoire de la République Populaire de Chine et de sauvegarder la paix et la stabilité dans la région.