29/09/08 (B467) XINHUA / Le Kenya dénonce la montée de la piraterie le long des côtes somaliennes

Le gouvernement kenyan a dénoncé dimanche le nombre croissant de cas de piraterie le long de la côte somalienne et a appelé à un effort mondial pour parer la menace.

Le vice-président kenyan Kalonzo Musyoka a aussi soulevé le problème de l’insucurité accrue en Somalie et a invité la communautré internationale à intervenir pour sauver le pays d’une déterioration supplémentaire et sécuriser les routes maritimes internationales.

Musyoka a regretté que le Kenya soit victime de la crise somalienne.

“C’est triste que le Kenya soit victime des pirates, en perdant une importante cargaison militaire au large des côtes somalienne”, a-t-il dit dans une déclaration rendue public par ses services.

Il a affirmé que le Kenya ne sera pas en paix tant que le pays voisin n’aura pas retrouvé la stabilité.

En utilisant des matériels de plus en plus sophistiqués, les pirates somaliens ont intensifié les attaques sur les navires marchands au large de la Somalie.

Le Bureau international maritime a signalé plus de 50 attaques et tentatives d’attaques au large des côtes somaliennes, soit 13 de plus par rapport à l’année dernière.