20/10/08 (B470-B) Radio-Trottoir : l’approvisionnement en Khat durement touché par la crise de l’aviation civile et commerciale de Djibouti.(Lecteur)

Jusqu’à présent et sauf un incident relativement rare, le Khat arrivait par avion. Livré rapidement, à l’abri d’un long séjour dans la chaleur, il était de bonne qualité.

Moussa possède deux avions : un petit et un grand. Aux bons temps, le petit transportait le Khat et le gros, les marchandises ! Quand le petit a rencontré des pannes et qu’il a du être immobilisé, c’est le gros qui a assuré les rotations.

Mais voilà, les autorités aéroportuaires de Dire Dawa se sont fâchées récemment lorsqu’elles ont constaté que l’avion n’avait jamais réglé les taxes portuaires. Et la dette cumulée sur plusieurs mois, cela représente un joli paquet. Alors elles ont saisi l’avion à Dire Dawa, l’empêchant de reprendre l’air, jusqu’à extinction de la totalité de la dette.. Il pourrait y rester un moment … quand on connaît le sens de l’économie affiché par son propriétaire.

Alors on a réparé le petit avion, qui a recommencé ses aller et retour. Mais les autorités éthiopiennes ont découvert que ce petit avion volait sans radio !!! “à vue”, comme aux temps héroïques des premiers aéropostiers. Ce qui représente un danger considérable pour la navigation aérienne. Les autorités aéroportuaires de Dire Dawa ont pris contact avec leurs collègues de la Tour de contrôle de Djibouti pour leur signaler que le petit avion ne serait plus autorisé à atterir à Dire Dawa, tant qu’il ne serait pas équipé d’une radio en état de marche …

On disait que les avions de Moussa volaient sans assurance, mais pas sans radio !

Alors le Khat est arrivé par la route. Mais le temps de transport auquel il faut ajouter la chaleur, l’a pratiquement rendu impropre à la consommation des Djiboutiens, qui s’en plaignent terriblement. Ni le goût ni les effets ne sont les mêmes.

Le Khat appaisait les esprits, maintenait le couvercle sur la marmite sociale, lorsqu’elle s’emballait un peu trop. Sans Khat, la marmite pourrait-elle exploser ? Le risque existe…. (A suivre)