02/03/09 (B488) Radio-Trottoir : la course à la présidentielle de 2011 est ouverte. Bien des surprises sont à prévoir. (Mise à jour avec illustration le 3/03 14:30h – Dernière mise à jour le 4/03 à 9:00 h Paris) (Lecteur)

Déjà le RPP est parti “la fleur au fusil” et il lance les premières salves pour solliciter respectueusement le Président Guelleh, grand pourvoyeur de tous les avantages et libéralités dont bénéficient les députés “cire-pompes” et autres repentis de tous bords ..

La communication avance : les notables se précipitent pour être les premiers à supplier “à genoux” le dictateur de se reproclamer Président à vie, en garantissant “la main sur le coeur” que tous leurs administrés partagent, sans réserve, leur appel.

Mais voilà que déjà des candidats d’opposition font savoir qu’ils ne laisseront pas le terrain vide et qu’ils se batteront à la fois contre le régime sanguinaire, ses méthodes et l’accaparement de toutes les richesses du pays, mais aussi contre la fraude électorale.

Un candidat a présenté officiellement son intention. D’autres l’ont dit officieusement mais ils ne se sont pas encore déclarés, ce qui pourrait venir dans les prochaines semaines : Borreh, Daf, Yacin Elmi, Fathi, Zakaria, et tant d’autres possibles ???

Mais il pourrait y avoir une grande surprise !!

C’est Paulette qui pourrait se présenter ! Son mari est vieillissant, malade et placé sous sa domination absolue. Il abuse des médicaments à longueur de journée. Les Ministres sont contraints d’obéir à la “Princesse” au doigt et à l’oeil. Elle multiplie les apparitions publiques. Elle met en place ses ‘toutous” aux postes clefs dans l’administration et elle prépare le remplacement de Fathi et Zakaria par des officiers de sa tribu, qui gravissent rapidement les échelons de la hiérarchie militaire.


Humour par Roger Picon
Pour elle, Paulette, l’ambitieuse sans foi ni loi, rien ne serait plus facile que de prendre la place de Guelleh. Et puis quelle belle image ! L’une des premières femmes candidates en Afrique après le Libéria et peut-être nouvelle Présidente.

Le RPP sera-t-il contraint par Paulette de devenir le parti du
“Rien Pour le Président”

ou plutôt celui du

je “Roule Pour Paulette” ?

Aucun doute là-dessus !

Messieurs les candidats, avec la concurrence d’une telle diablesse (si elle déclare effectivement sa candidature), la partie sera difficile jusqu’à la dernière minute !