15/05/09 (B499) Radio-Trottoir : les flibustiers d’Haramous (épisodes 3 et 4 – Fin de la série) (Correspondant)

Les Flibustiers d’Haramous sèment la haine tribale.

Troisième et quatrième parties


Roger Picon (Caricature)

3) L’AN porte plainte contre l’AN.

Depuis pratiquement six mois des membres de l’Assemblée nationale sont régulièrement humiliés et brimés par l’Armée Nationale en l’occurrence la Garde rapprochée du fou d’Haramous.

Le grand Président Arnaoud, encore handicapé après une agression musclée qui s’est déroulée pratiquement, sous le nez d’IOG, attend sa guérison pour se réinstaller au Perchoir afin de prendre une décision historique.

En effet, il aurait décidé de soumettre à ses collègues un plan d’attaque et de riposte contre l’Armée nationale (AN).

Il ne cesse de ruminer pendant les parties de Khat à son domicile que : « la Garde Républicaine est un sous clan de l’Armée Nationale » et il faudra bien et rapidement, conformément à l’article 100 du Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale, prendre une Résolution pour créer une Commission d’Enquête et d’Information sur les détournements par des officiers de l’Armée Nationale en particulier de la Garde Républicaine. Il précise que ces derniers verouillent les « cordons de nombreuses bourses » en particulier celle des revenus du Port International de Djibouti.

En réalité, seule une petite part est officiellement budgétisée à Djibouti, ce qui permet de masquer le fait que la quasi totalité des bénéfices sont empochés directement et sans imôts par l’Emir de Dubaï et l’Emir de Djibouti.

Ironie du sort, le Port depuis le départ de Borreh est à deux pas de la faillite.

Il faudrait nommer en urgence absolue, un liquidateur ou un Administrateur pour accompagner la banqueroute de cette Société Juridiquement bâtarde.

Alors Arnaoud ne cesse de répéter : “adoptons vite cette Résolution afin de bien marquer la volonté des élus sans électeurs de l’Assemblée Nationale (AN), de contribuer au contrôle des recettes et des dépenses publiques »

Un stratège habile ?

Dans une démarche prudente et stratégique, Arnaoud évite d’énerver IOG son cousin par la cuisse de Jupiter. Bon nombre de députés considèrent que Guelleh est “le fou d’Haramous”.

Arnaoud a, d’ores et déjà déclaré en douce, que cette Résolution insitutant une Commission d’Enquête Parlementaire va être adoptée en séance extraordinaire en même temps que la loi sur la soumission d’un Référendum en vue d’une Présidence à vie, tout cela avant la session budgétaire 2009.

Astuce législative ?

Ces deux textes feront l’objet d’un vote combiné, pour pièger IOG. “Tu veux ta Présidence à vie, alors tu dois accepter un contrôle budgétaire … ”

Evidemment, tout le monde aura son compte.

Bonne tactique digne d’un grand stratège actuellement « faible des cuisses »

En attendant, oui en attendant, ce jour historique du vote « parlementaire » de ce qui n’est et ne restera qu’une simple Chambre d’Enregistrement, certains députés victimes des agressions de la Garde Républicaine auraient déposé des plaintes contre X.

Malheureusement le Procureur de la République, le « tout petit » Maki, est rarement présent à son bureau. Certaine mauvaises langues n’hésitent pas à dire qu’il serait plus actif durant la nuit…

4) Un projet de loi concocté par des experts étrangers qui seraint inéluctablement financé par le PUND

Le questionnement global ne sera pas posé immédiatement.

Ce Projet de Loi est encore sous scellé.

Il porte sur un vaste projet Onusien dans différents domaines tels que :

1. Le financement des élections présidentielles anticipées par Référendum pour maintenir jusqu’en 2019, un président membre d’une branche du Conseil des Nations Unies ;

2. Ce Référendum doit être organisé avant le mois de septembre prochain pour éviter toutes les possibilités de « Coup d’Etat Populaire » comme cela s’est passé en République de Somalie où la volonté du Peuple Somali a été trahie.

En somalie, par exemple, le peuple voudrait aussi s’exprimer et dire :

NON aux ingérences extérieures,

NON aux Gouvernements imposés par une clique des Nations Unies,

NON aux Forces Armées étrangères stationnées dans leur pays,

Le contexte actuel permet de penser que la volonté populaire est probablement sur le point de s’accomplir dans les prochains jours, sauf en cas d’intervention américain avec des bombardements lancés à partir de Djibouti.

3. Comme les recettes extérieures n’ont atteint que 21 849 605 000 FD sur 75 324 246 000 FD prévues au Budget de cette année, le PNUD s’est discrètement engagé a apporté une aide substantielle de l’ordre de 250 millions de dollars, soit l’équivalent de 23 500 000 000 FD

4. Ce, qui ne représente qu’un pourboire au niveau des Nations unies, permettra-t-il à OULD et à SUNIL d’obtenir des postes, pour le premier, de Vice-premier Ministre chargé de la Défense (officiellement pour prévenir un Coup d’Etat comme en Mauritanie), et pour le second de Vice-premier Ministre chargé des Finances (au fond ce serait juste puisque la majorité des recettes publiques viennent de l’Extérieur et surtout du PNUD directement ou indirectement à travers des associations écrans – il suffit à Sunil d’ouvrir son Stylo magique et de signer);

5. Pour rapprocher la France et Haramous, OULD de Mauritanie proposera-t-il que le nouveau citoyen djiboutien Alain Martinet soit nommé Premier Ministre et en charge des Affaires Judiciaires en particulier d’une instruction alternative pour l’assassinat, non pardon, le suicide du Juge Borrel.

Votre Représentante
de l’avenue 26.