08/02/10 (B537) Coucou les revoilà !! Les forces armées éthiopiennes reviennent en Somalie, les bras chargés, d’armes lourdes et de soldats somaliens récemment formés en Ethiopie… (2 articles en Français)

______________________________ 2 – JDD

Des soldats éthiopiens entrent en Somalie

Des troupes éthiopiennes ont pénétré samedi dans deux villes frontalières au centre de la Somalie et ont enlevé la famille d’un homme lié à la milice islamiste d’Al Chabaab, rapportent des habitants.

“Les soldats éthiopiens sont entrés à El Barde hier et ont arrêté plusieurs personnes. Ils étaient à bord de véhicules blindés et cherchaient un homme connu dans la région qui travaille aussi avec Al Chabaab”, a expliqué un habitant de cette ville, Hussein Ronow.

“L’homme s’est enfui, mais ils ont emmené avec eux sa femme et trois enfants”, a-t-il précisé, ajoutant que d’autres membres de la famille avaient été emmenés.

“Nos ennemis, les Ethiopiens, sont entrés dans nos villes et terrifié les habitants”, a dit Cheikh Aden Yare, chef d’Al Chabaab dans la région de Bakool.

______________________________ 1 – Afrique Avenir

Entrée de troupes éthiopiennes en Somalie

Des troupes éthiopiennes lourdement armées occupent certaines parties des régions nord de la Somalie que sont Bakool et Hiiraan, ont confirmé à APA dimanche des résidents de cette localité.

Des habitants de la ville d’Elbarde dans la région de Bakool située à la frontière avec l’Ethiopie ont indiqué que ces troupes éthiopiennes, qui s’y sont installées tôt le matin dimanche, sont accompagnées de centaines de militaires somaliens qui ont été formés en Ethiopie.

« Les troupes ont perquisitionné les maisons les unes après les autres et procédé à l’arrestation de quelques suspects et campent toujours dans la ville et ses environs », a déclaré à APA par téléphone un résident d’Elbarde Madey Isaq.

Bien que des résidents de la localité aient confirmé l’arrivée de ces troupes dans la ville, les autorités somaliennes, quant à elles, ont nié la présence de troupes éthiopiennes à Elbarde, une bourgade aux confins de l’Ethiopie.

S’adressant à la presse, le porte-parole du gouvernement somalien dans la région d’Aden Mohamed Nur a laissé entendre qu’il n’y a pas un seul soldat éthiopien sur place ce dimanche d’au tant que les forces gouvernementales somaliennes ont toutes seules reconquis la ville sans effu sion de sang.

« Les troupes qui ont commencé à perquisitionner les lieux tôt le matin, dimanche, font partie des forces gouvernementales somaliennes qui ont été formées en Ethiopie, je vous assure qu’il n’y a pas un seul soldat éthiopien dans la ville », a ajouté M. Aden.

Cependant, certaines personnes originaires du village de Sariirale dans la région de Hiiraan soutiennent que des centaines de soldats éthiopiens sont bel et bien arri vés dans cette zone où ils ont installé leurs campements tôt le matin dimanche.

L’Ethiopie avait retiré ses troupes de la Somalie au début de 2009, au terme d’une mission de deux ans qui a permis au gouvernement somalien de mettre fin à l’administration mise en place par l’union des tribunaux islamiques en décembre 2006.