10/12/10 (B581) Radio-Trottoir – Un avion Sud Africain a fait un atterrissage forcé à Hargeisa pour des raisons techniques.

D’après le ministre de l’Intérieur de Silanyo sur VOA en langue Somali, cet avion était piloté par des “Russes et deux Sud Africains blancs”.

Il transportait des armes à destination de Bossasso.

On veut bien croire à la déclaration du Ministre de Silanyo associé d’IOG, mais Bossasso est au Sud de Hargeisa et la question que l’on peut se poser est de savoir, si le pilote s’est trompé de direction ou bien s’il aurait oublié (uniquement par inattention) d’atterrir à Bossasso alors qu’il venait pourtant de survoler.

De source fiable, il semblerait que lors du long séjour du Président du Puntland à Haramous, un accord secret ait été signé pour l’approvisionnement du Puntland en armes produites dans l’usine d’IOG en Afrique du Sud. Le Puntland aurait payé cash 75% du montant à titre d’acompte : le reste devant être payé, après livraison, en deux tranches.

D’après un expert, c’est IOG qui aurait demandé à son associé Silanyo de saisir l’avion. En demandant de déposer les marchandises à Hargeisa et de s’approprier le contenu, les deux larrons faisaient coup double : une belle publicité pour montrer leur engagement dans la lutte contre le trafic des armes et un beau bénéfice personnel puisqu’ils récupéraient ainsi gratuitement des armes déjà payées à 75 %. Guelleh s’étant engager à rétrocéder 45% du montant de la marchandise pour les services rendus par son associé ….

Eh oui, les affaires sont les affaires.

Votre correspondant de Bossasso
le 10/12/10 17heures heure Puntland