21/09/2011 (B622) Décret portant nomination du jeune Aïnache en qualité de conseil de son père pour les questions religieuses.(Illustration ajoutée le 23/09)

Ce jeune garçon âgé d’une vingtaine d’années brûle les étapes. N’ayant même pas accompli son cycle universitaire, le voici bombardé par décret signé de son père en qualité de conseiller pour les affaires musulmanes. (Lien pour obtenir la copie de l’original signé d’IOG – disponible en format PdF)

C’est ce que l’on appelle “commencer une carrière sur les chapeaux de roues …”. Nous n’arrivons toujours pas à savoir si ce décret qui date du 12 mai 2011 a été publié ou non au J.O. de la République djiboutienne … comme il aurait du l’être.

Est-ce par souci de discrétion que son Pére aurait pu en retarder la diffusion ? Ou pour éviter le ridicule ?

Pour le moment, aucun élément ne nous permet d’apporter la moindre réponse à cette question importante qui concerne la gestion du pays et des affaires musulmanes.