07/12/2013 (Brève 326) Le trésor d’une SCI, mais pas n’importe laquelle, pourrait-elle cacher un bien mal acquis avec l’argent public, appartenant aux Djiboutiennes et aux Djiboutiens.

91, avenue Henri Martin à Paris 16, dans un quartier chic, où les surfaces s’échangent autour de 15.000 € le m2, on découvre un bel immeuble en pierres de taille. L’immeuble est bien entretenu, y compris les parties communes, dont un petit jardin devant la porte d’entrée. L’avenue est magnifique avec quatre rangées d’arbres. Bref une résidence de millionnaire.
Appartement de Guelleh à Paris
A l’intérieur parmi les occupants référencés dans l’annuaire pubic, oh surprise !, nous découvrons d’abord le Club des Vigilants. Exerce-t-il une vigilance sur ses voisins, co-proriétaires ? La question reste sans réponse pour le moment.

On y découvre aussi un très bel appartement qui pourrait couvrir une surface, dit-on entre 250 et 450 M2 (soit dans une première estimation, mais qui devrait confirmée par un professionnel avec un état exact de la surface, entre 4 et 10 millions d’Euro).

Cet appartement est tellement beau et décoré à grands frais, (même si le mauvais goût domine dans le choix des mobiliers et des objets) qu’il a fait l’objet d’une présenration officielle sur TV5. Malheureusement nos moyens techniques limités ne nous ont pas permis de capturer une photo de bonne qualité de l’intérieur, mais nous vous proposons ce que nous avons pu extraire :

Appartement de Guelleh

Alors quels sont les propriétaires privlégiés qui peuvent s’offrir un tel appartement, sa décoration, l’entretien et les frais de personnel, qu’il convient d’ajouter … ?

Eh bien, ce n’est pas une personne physique. C’est une SCI, société civile immobilière en droit français, généralement constituée pour des raisons fiscales et de transmission … Les fiscalistes nous en diront plus ! Mais c’est le nom de cette SCI qui a retenu notre attention, cela nous rappelait quelque chose …

SCI HARMOUS

Alors nous avons cherché des informations sur cette SCI et voici ce que nous avons obtenu :

SCI Haramous

C’était bien cela, la SCI Haramous, un nom qui est familier pour les Djiboutiens, a pour mandataire social, une certaine Kadra Haid, dit “La Paulette” ou RPP (Reine de la Principauté de Pacotilles). Certes le capital est mince : 10.000 € et semble infiniment limité comparé au prix de l’appartement dont elle est propriétaire : il y a dû y avoir des apports en compte courant, au travers d’opérations financières qui pourraient manquer de transparence et qu’il conviendra probablement d’éclaircir ….

Mais au fait, la SCI Haramous détient peut-être d’autres soit en direct soit par des sociétés soeurs / écrans et dans d’autres pays : l’Italie, les Emirats, etc….

Contribution de l’ARDHD à celles ou ceux qui voudraient porter cette affaire devant la justice comme étant peut-être un bien mal acquis …

Lien avec le site d’information financière : http://www.societe.com/societe/sci-haramous-443780218.html