31/12/2015 (Brève 594) (12h30 Paris) Flash Info ; Ali Ewado a comparu devant le tribunal pénal de Djibouti et a été conduit ensuite vers Gabode (info de 15h00 Paris)

Ali EWADO est passé devant le tribunal de Djibouti sans l’assistance d’un avocat, puisque, comme nous l’avions écrit, Me Zaccharia, le seul qui aurait pu le faire, a refusé de le défendre.

Les motifs sont “diffamation et diffusion de fausses nouvelles’ en relation avec la publication de liste des victimes et disparus du massacre du 21 décembre 2015.

Selon nos informations, aucune peine n’a encore été prononcée (mis en délibéré ou report d’audience ?) mais une incarcération immédiate a été demandée.

Il a donc été embarqué en fourgon cellulaire vers une destination inconnue pour le moment et il est maintenu au secret, ses proches n’ayant pas la possibilité de rentrer en contact avec lui.

Il a été placé à Gabode (Info de 15h00 Paris)