Articles

27/08/2017 (Brève 1057) Finalement les réfugiés en provenance du Yémen qui avaient été interdits d’accoster dans un premier temps, puis autorisés en suite, ont pu rejoindre l’Ethiopie où ils ont été enregistrés par UNHCR

Nous apprenons par des sources généralement fiables, que les réfugiés d’origine érythréene, qui avaient pris place à bord d’une embarcation au Yémen pour rejoindre Djibouti, ont pu rejoindre l’Ethiopie, à Ayssaita (Région 2 Afar) où ils ont été accueillis et enregistrés par le UNHCR.

On peut donc penser qu’ils pourront rester en Ethiopie en bénéficiant des droits des réfugiés (allocations et couverture maladie), ce qui est une nouvelle rassurante, même si elle ne règle pas malheureusement toutes les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Ainsi ils sont à l’abri des persécutions ou des humiliations toujours possibles à Djibouti, qui subit l’autorité absolue d’IOG et de ses obligés.

Pour mémoire, on se souviendra que les garde-côtes djiboutiens, dans un premier temps, avaient interdit l’accostage de l’embarcation à Obbock. Ensuite sous la pression des alertes (dont la nôtre), des manifestations populaires et de l’action du UNHCR, ces réfugiés avaient finalement été autorisés à débarquer.