Articles

12/11/2012 (Bréve 049) RFI / Djibouti : la Cour suprême refuse la liberté provisoire pour Houssein Ahmed Farah

La Cour suprême de Djibouti a rejeté ce dimanche 11 novembre une demande de mise en liberté provisoire de Houssein Ahmed Farah.

Ce dernier, qui est à la fois journaliste, membre de la Ligue djiboutienne des droits de l’homme et chef d’une petite formation politique, est en prison depuis le 8 août dernier. Il est accusé par de s’être soustrait au contrôle judiciaire auquel il était soumis depuis 2011 et de participation à un mouvement insurrectionnel.

Il est aussi soupçonné d’avoir distribué de fausses cartes d’électeurs.

Zacharia Abdillahi, l’avocat de Houssein Ahmed Farah, estime que son client est victime d’un complot politique et de harcèlement judiciaire.