24/05/2017 (Brève 989) Plainte des syndicats djiboutiens UDT et UGTD auprés du DG du BIT à Genève pour manipulation par leur gouvernement de la représentation syndicalelors de l’assemblée générale de l’OIT du 5 au 10 juin 2017

Télécharger le dossier sur notre site -deux documents-
1°) Plainte devant la commission de vérification des pouvoirs – http://www.ardhd.org/photos/udt/udt-ugtd_plainte_commission_verification_pouvoirs_106eme-2017-CIT.pdf

2°) Participation représentants UDT et UGTD – http://www.ardhd.org/photos/udt/udt-ugtd_participation_106eme_cit_ 5-16juin2017.pdf

Dans une lettre datée du 22 mai, les secrétaires généraux de l’UDT, Adan Mohamed Abdou et de l’UGTD, Kamil Diraneh Hared, co-signent une plainte qu’ils adressent au directeur général du BIT.

Dans ce courrier, ils dénoncent le fait, qu’en dépit de la démarche qu’ils ont régulièrement effectuée auprès du Ministre djiboutien de l’emploi, le Gouvernement ait décidé de désigner une délégation de personnes qui ne font pas partie de leurs syndicats et qui usurpent de plus les noms de l’UDT et de l’UGTD, dont ils ne sont pas les représentants.

Ils demandent au Directeur Général du BIT de transmettre leurs plaintes à la commission de vérification des pouvoirs de la prochaine assemblée générale et ils transmettent la liste des délégués syndicaux qui sont mandatés effectivement par leurs syndicats respectifs.