30/08/2002 Dommage, Dahir Riyale Kahin, le nouvel homme fort (?) du Somaliland chausse les bottes des dictateurs, après avoir passé un accord (secret ?) avec celui de Djibouti…

Un journaliste a été emprisonné par le Somaliland au motif qu’il avait publié l’existence d’un accord (secret ?) entre IOG et Dahir Riyale Kahin.

C’est bien malheureux :
– car d’une part le nouveau Président ne semble pas représenter la majorité des habitants, dont certains lui seraient particulièrement hostiles,

– il vient de s’alllier semble-t-il avec Guelleh, ce qui était la dernière chose à faire, s’il souhaitait donner des chances au Somaliland d’affirmer son existence et son identité au plan international …

Nous rappelons que dans ce “pays” les radios ont déjà été interdites (à l’exception de la radio gouvernementale) et il semble que maintenant, la censure, l’emprisonnement, les menaces et les pressions indignes concernent la Presse écrite indépendante.

Décidément tous ceux qui chercheraient une alliance avec IOG, sont des hommes qui auraient décidé d’appliquer les mêmes méthodes ?

C’est vraiment dommage pour les Somalilandais qui étaient sur le point de réussir un exploit et dont les progrés étaient cités en exemple. Mais ils ne sont pas responsables … des excés et des abus de pouvoir d’un dirigeant qui a obtenu le pouvoir de façon non-démocratique après la disparition du Président Egal, qui avait plus de bon sens politique, de raison et de retenue.