27/11/02 (B173 ) Parmi les neuf partis politiques qui ont acquis le droit d’exister à Djibouti, quatre d’entre eux ont refusé de participer à la cérémonie d’intronisation de la CENI qui consacrait la mainmise du pouvoir sur une structure qui aurait du bénéficier de l’indépendance absolue. (Cf ADI)

____________________
Note de l’ARDHD

Au travers de cette manifestation
de refus, peut-on différencier les partis qui militent réellement
dans l’opposition (les quatre qui ont refusé) et ceux qui seront des
alliés du RPP (les cinq présents) ? La question est posée.

Les
absents :

  • l’ARD de M. Ahmed
    Dini Ahmed,
  • l’UDJ de M. Ismaïl
    Guedi Hared,
  • le PDD de M. Mohamed
    Daoud Chehem

  • le MRDD de M. Daher
    Ahmed Farah.

Les
présents : (par différence)

  • Le PND (réuni)
    d’Aden Robleh,
  • Le PPSD de Moumin Bahdon
    et Gabayo,
  • Le FRUD (bis, clone)
    de Jean-Marie,
  • Le PRD (bis, clone)
  • Le PRD historique de
    ……
  • le RPP

On pourrait imaginer que
les partis qui étaient présents, ont d’ores et déjà
donné leur aval aux manipulations présidentielles …. et qu’ils
devraient s’en rappocher.

Alors, petit ? Si
tu veux jouer avec moi au jeu de la CENI, tu acceptes mes règles …

Tu commences avec un seul observateur et j’en ai neuf sous mes ordres.
Si tu gagnes malgré cela,
tu as le droit à un seul député.

________________________
Extrait de l’ADI

Le ministre de l’Intérieur
regrette l’absence de quatre partis politiques à la cérémonie
de prestation de serment des membres de la CENI

DJIBOUTI (ADI) –
27 novembre – Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation
M. Abdoulkader Doualeh Waïs, a regretté aujourd’hui, au cours
d’une déclaration radiotélévisée, l’absence
ce matin de quatre nouveaux partis politiques, à la cérémonie
de prestation de serment des membres de la Commission Nationale Electorale
Indépendante (CENI).

Les quatre partis qui
ont boycotté la prestation de serment, en n’envoyant pas leurs
représentants sont : l’ARD de M. Ahmed Dini Ahmed, l’UDJ
de M. Ismaïl Guedi Hared, le PDD de M. Mohamed Daoud Chehem et enfin
le MRD de M. Daher Ahmed Farah.

Toujours selon le ministre
de l’Intérieur, « ce refus de participer intervient alors
qu’aucune opération de contrôle n’a encore débuté
»

« J’ose espèrer,
a dit M. Abdoulkader Doualeh Waïs, que ces quatre partis reviendront
sur leur décision, et je souhaite qu’il nous rejoignent pour participer
aux opérations de la Commission Electorale Nationale Indépendante
tout au long du déroulement du scrutin jusqu’à la validation
des résultats dans l’esprit de renforcer la démocratie.
»

ADI – 21H 30 GMT
– 27 NOVEMBRE 2002

____________________________
Rappel de l’ARDHD

A relire, l’excellent
article de la LDDH sur le sujet : https://www.ardhd.org/affinfo.asp?articleID=1317

Nous rappelons à
cette occasion les défintions de la CENI qui avaient été
proposées en juillet par des lecteurs de l’Observatoire, animés
déjà par le sens de l’humour et de la dérision face à
une nouvelle mascarade d’IOG :

01/08 : Confrérie
d’Egarés Nantis d’Intelligence
28/07 : Concentré d’Egoïsme Nourri par IOG
27/07 : Certainement et Entièrement Non à IOG
27/07 : Cacher Entièrement la Notion Internationale
23/07 : Cynique Et Notoirement Illusionniste
23/07 : Cet Etat Nous Indigne
22/07 : Complot Effroyable pour Niquer les Institutions.
20/07 : Carte d’Electeur Non Inscrit
20/07 : Cause Encore, Nous t’Ignorons
17/07 : Cercle Etatisé de Nidation de l’Illégitimité
17/07 : Casser l’Electorat qui dit Non à IOG
16/07 : C’est Encore une Nébuleuse d’Ismaël …
14/07 : C’est Électoralement une Nouvelle manœuvre d’Ismaël