03/04/03 (B191) Nomination de Me AREF dans l’Ordre des Brosses à Reluire au grade de ‘Corbeau repenti”.

Le comité des Brosses
à Reluire est heureux d’accueillir en son sein un des représentants
de l’élite intellectuelle, dont le parcours politique est aussi consternant
que possible.

Après avoir été
un vrai défenseur des Droits de l’Homme, de la veuve, de l’orphelin
et du syndicaliste persécuté, après avoir subi les pires
sévices de la part d’un régime dictatorial et sanguinaire, Me
AREF vient de retourner sa veste et de prendre la défenses des bourreaux.

En acceptant non seulement
d’être le conseil d’un Général au passé éloquent
mais aussi de s’exprimer publiquement contre une personnalité de l’opposition,
Me AREF est-il un exemple de plus qui conforte la thèse dite “du
syndrome de Stockholm” ? C’est à dire du cas où la victime
finit par aimer / admirer son bourreau. N’ayant pas la réponse, l’Ordre
des Brosses à Reluire l’élève à la dignité
de “Corbeau repenti’.

 

En vertu des pouvoirs qui
nous ont été conférés, nous sommes heureux de
vous élever à la dignité ‘de corbeau repenti’
dans l’Ordre des Brosses à Reluire. Vous devrez porter, désormais,
cette décoration à chaque fois que vous rencontrerez Guelleh,
en témoignage de votre allégeance nouvelle et sincère
et pour confirmer votre repentance.