11/08/03 (B208) L’une des oeuvres de Guelleh, présentée comme une réussite, sombrerait-elle dans le chaos ? Les accords d’ARTA semblent officiellement et en ce moment “avoir un peu de plomb dans l’aile”. Nous le suggérions depuis longtemps, mais La Nation le confirme désormais …

_____________________________
Extrait de La Nation

Le processus de paix
dans une phase de turbulence

Les pourparlers de paix
inter somalien se poursuivent cahin-caha à M. Bagathi près de
Nairobi, la capitale kenyane. Les représentants somaliens examinent
le document controversé de la future charte somalienne.

Les chapitres relatifs
au fédéralisme du futur état somalien ont été
abordés durant ces derniers jours. Les avis divergent sur la question
et les pourparlers risquent de se prolonger davantage.

Les négociations
ont traversé récemment une zone de turbulences avec le départ
de Musée Sudi Yelhow, un éminent chef de guerre de Mogadiscio.

Un autre chef de faction
lui a emboîté le pas. Il s’agit de Cheick Aden Haabsadé
dont les éléments sont opposés sur le terrain à
Baïdoa, à ceux du RRA Rahawein Résistance Army du colonel
Shatiguadud.

(…)Les récalcitrants
ont tous pointé du doigt la Chartre intérimaire somalienne qui
selon certains d’entre eux ” favorisent le démembrement de la
Somalie ” .

(..)Par ailleurs, il est
à noter que le Premier ministre somalien M Hassan Abshir Farah et M
Abdallah Derow Issack président de l’Assemblée intérimaire
somalienne ont été démis de leur fonction suite à
une réunion de l’assemblée tenue récemment à Mogadicio.
Les deux hommes avaient refusé de suivre le mot d’ordre de retrait
de la conférence lancé par le président somalien Abdikassim
Salat Hassan. (..)