18/06/06 (B355_A) Somalie: les islamistes accusent Washington de soutenir une intervention éthiopienne (AP – Info lecteur)

JOWHAR, Somalie (AP) – Cheikh Sharif Cheikh Ahmed, président de l’Union des tribunaux islamiques qui a pris le contrôle de Mogadiscio, a déclaré que 300 militaires éthiopiens étaient entrés en Somalie samedi et a accusé les Etats-Unis de soutenir cette intervention.Les troupes éthiopiennes seraient entrées par la ville frontalière de Dolow, dans le sud-ouest. “Nous voulons que le monde entier sache ce qui se passe.

Les Etats-Unis encouragent l’Ethiopie à prendre le contrôle de la zone.

L’Ethiopie a franchi nos frontières et vient vers nous. Ils soutiennent le gouvernement fédéral de transition”, a déclaré le chef des islamistes à des journalistes à Jowhar. Selon lui, des militaires éthiopiens ont réalisé des incursions dans des villes somaliennes frontalières ces derniers jours.Vendredi, plus de 10.000 personnes ont manifesté à Mogadiscio, la capitale, contre les rumeurs d’intervention de l’Ethiopie, rival historique de la Somalie et alliée du gouvernement de transition.

Le Parlement de transition a approuvé mercredi le déploiement de soldats du maintien de la paix ougandais et soudanais pour renforcer le gouvernement, ce que refusent les tribunaux islamiques.

L’Union des tribunaux islamiques s’est emparée de Mogadiscio le 4 juin ainsi que du sud du pays après quatre mois de combats avec la coalition des chefs de guerre de l’Alliance pour la restauration de la paix et contre le terrorisme (ARPCT), soutenue par les Etats-Unis.

Le chaos règne dans la Somalie livrée aux clans, où aucun gouvernement n’a pu fonctionner depuis la chute du dictateur Mohamed Siad Barré en 1991. AP