28/01/07 (B380) Outre “ses tentatives d’intoxication”, l’ADI persiste maintenant et ne se limite plus à distribuer aussi des virus en ligne. Elle est passée au stade supérieur et elle diffuse maintenant des scripts malveillants.

Attention
si vous voulez consulter l’ADI ! Ne le faire qu’à partir d’un PC bien
protégé contre les virus et les scripts maveillants et à
continuer de vous prémunir comme par le passé contre les "risques
de désinformation".

En dépit
de nos alertes, le directeur de l’ADI n’a pas cru nécessaire d’éradiquer
les virus qui pourrissent son serveur internet et la situation s’agrave chaque
jour, à l’image du régime et de la corruption.

Cette
décision montre le laisser-aller dans une rédaction, uniquement
motivée par le désir de cirer quotidiennement les "pompes
des chefs" !