21/03/07 (B387-B) RSF : SOMALIE – Un journaliste arrêté par les forces de sécurité

Reporters
sans frontières exprime son incompréhension face à l’arrestation,
le 21 mars au matin, de Mohammed Bashir Sheik Abdirahman, journaliste à
Radio Shabelle, et de son chauffeur, Osman Qoryoley.

Alors que la Conférence
sur la politique de développement des médias vient de s’achever,
l’organisation appelle le gouvernement fédéral de transition
(GFT) de Somalie à faire respecter les engagements pris en faveur de
la liberté de la presse.

“Si les autorités somaliennes de transition souhaitent réellement
mettre en place une politique de protection des médias, elles doivent
tout d’abord commencer par imposer aux forces de sécurité le
respect des journalistes. Il est inadmissible qu’un reporter soit malmené
et arrêté pour avoir simplement exercé son métier.

L’émergence d’une presse libre et indépendante suppose l’établissement
d’un climat de confiance entre les représentants des médias
et les autorités”, a déclaré l’organisation.

Mohammed Bashir Sheik Abdirahman, journaliste à Radio Shabelle, ainsi
que son chauffeur, Osman Qoryoley, ont été arrêtés
dans la matinée du 21 mars à l’aéroport international
de Mogadiscio. Les deux hommes souhaitaient assister à une conférence
de presse donnée par le Premier ministre Ali Mohammed Ghedi, qui y
devait avoir lieu. Muhiadin Omar Jimale, un autre journaliste de la radio,
également pris à partie, a pu s’enfuir et échapper à
une arrestation certaine. Selon des sources locales, Mohammed Bashir
aurait été battu par les agents des services de sécurité
avant d’être placé en détention.

La National Union of Somali Journalists (NUSOJ) a appelé à la
libération des deux collaborateurs de Radio Shabelle, condamnant “ces
mauvais traitements contre des journalistes qui ne faisaient qu’exercer leur
métier.”

Cet incident a lieu alors que vient de s’achever la Conférence
pour la politique de développement des médias.

Reporters
sans frontières tient à saluer l’initiative de la NUSOJ, qui
s’est associée au ministère de l’Information afin d’organiser
cette réunion à Baidoa du 18 au 20 mars. Plus de cinquante représentants
du gouvernement, du Parlement, d’organisations des droits de l’homme et des
médias ont abordé des questions comme la protection de la liberté
d’expression et la sécurité des journalistes, la régulation
et l’indépendance des médias ou encore la création de
médias publics.

Le
gouvernement accepte toutes les recommandations issues de la conférence
et les utilisera comme bases de la législation des médias”,
a déclaré le ministre de l’Information, Madobe Nunow Mohammed.

Une équipe de onze personnes chargée de surveiller la mise en
place des décision a été créée. Pour la
NUSOJ, contactée par Reporters sans frontières, il s’agit d’une
importante avancée pour la presse en Somalie.

__________________________________________
Leonard VINCENT
Bureau Afrique / Africa desk
Reporters sans frontières / Reporters Without Borders
5, rue Geoffroy-Marie
75009 Paris, France
Tel : (33) 1 44 83 84 76
Fax : (33) 1 45 23 11 51
Email : afrique@rsf.org / africa@rsf.org
Web : www.rsf.org