30/04/07 (B393) REUTERS / Deux anciens chefs de guerre somaliens nommés à des postes-clés (Info lectrice)

MOGADISCIO
(Reuters) – Le gouvernement somalien a nommé deux anciens chefs de
guerre réputés pour leur fermeté, Abdi Hassan Awale,
surnommé Qaybdiid, et Mohamed Dheere, à la tête respectivement
de la police nationale et des autorités municipales de Mogadiscio,
ont annoncé des responsables.

Le gouvernement fédéral de transition (TFG) s’est installé
en janvier à Mogadiscio, avec l’aide de l’armée éthiopienne,
après en avoir chassé les islamistes. Ces derniers, alliés
à des milices claniques et des combattants étrangers, poursuivent
toutefois une insurrection dans la capitale somalienne, théâtre
depuis février de combats qui ont fait au moins 1.300 morts.

Plus d’un tiers des habitants de Mogadiscio ont en outre fui la ville.

“Nous voulions procéder à des réajustements en raison
du contexte sur le terrain”, a déclaré un porte-parole
du président Abdoullahi Youssouf, sans autres précisions. “Nous
espérons qu’ils assumeront tous deux leurs fonctions de la meilleure
manière et agiront pour le bien public.”

Qaybdiid fut l’un des derniers chefs de guerre, alors soutenus
par les Etats-Unis, à se rendre aux islamistes lorsque ces derniers
ont pris le contrôle de Mogadiscio en juin 2006.

Dheere était pour sa part le gouverneur local autoproclamé.
Ses forces avaient permis en 2005 au gouvernement de transition de s’installer
provisoirement à Jowhar, à une centaine de kilomètres
au nord de Mogadiscio.