18/09/07 (B413) (AFP) – La police fait le siège d’une des principales radios de Mogadiscio (Info lectrice)

Les forces de sécurité somaliennes encerclaient lundi les locaux de la radio Shabelle, une des principales radios à Mogadiscio, après avoir tiré sur le bâtiment, a-t-on appris auprès de l’un des journalistes de la station, joint par téléphone.

Cette démonstration de force intervient trois jours après une perquisition des mêmes locaux et l’arrestation de 14 membres du personnel, rapidement relâchés, la police accusant l’un des journalistes de la station d’avoir lancé une grenade en direction d’une patrouille de police.

“Nous sommes piégés à l’intérieur du bâtiment, la police ayant bouclé les rues avoisinantes. Ils tirent sur le bâtiment”, a raconté un journaliste de Shabelle ayant requis l’anonymat.

“Tout le monde est couché au sol. Nous ne pouvons pas nous relever à cause des tirs.

Ils nous demandent d’ouvrir les grilles mais personne ne veut le faire. Les vitres ont quasiment toutes été détruites,” a-t-il ajouté.

Depuis la chute en janvier 2007 des tribunaux islamiques qui contrôlaient la majorité du centre et du sud de la Somalie, dont Mogadiscio, la radio Shabelle a été fermée à trois reprises.

Des militants pour les droits de l’homme et l’association Reporters sans frontières (RSF) ont récemment lancé des appels pour protéger les journalistes somaliens, déclarant qu’ils étaient devenus des cibles.

Au moins sept journalistes ont été tués en 2007 en Somalie. Durant la même période, une dizaine d’entre eux ont été arrêtés, dont certains ont été traduits en justice tandis que cinq autres ont été victimes d’embuscades ou bien de vols.

Depuis la chute des Tribunaux islamiques, la guérilla mène à Mogadiscio des attaques quasi quotidiennes qui ont fait des centaines de morts, essentiellement des civils.