27/02/08 (B436) Radio-Trottoir : La situation sur le front militaire, à Djibouti, est-elle encore maîtrisable ? (Lecteur)

Le silence est inquiétant ! Tout est possible !

Il faut quand même noter que le Général des Blindés peut se balader de nouveau après avoir été placé en Résidence forcée durant plus de deux (2) jours.

Le motif ? Mutinerie et risques de révoltes potentielles ? Pour des problèmes de soldes et de paiement de ces soldes …

On est en droit de se demander où est passé le fric de nos “protecteurs” : les Yankees et les Gaullois en particulier ? Où est-il passé ?

Selon les toutes dernières informations que j’ai reçues, le compte à rebours n’est pas stoppé ?

Les bons comptes font les bons amis ! Et certains soldats estimeraient, probablement à juste titre, que le compte n’y est pas !

Mais Dieu que c’est stupide de ne pas y avoir pensé plus tôt … S’il manque de l’argent dans la Caisse publique, on devrait pouvoir le trouver dans le Trésor d’Haramous. Il n’a pas pu s’évaporer comme cela.

Mais alors, suivez mon raisonnement. S’il manque de l’argent dans la Caisse publique et si le Trésor d’Haramous est excédentaire, c’est que quelqu’un a organisé le transfert de l’un vers l’autre. La question est de savoir qui est le coupable …

Trève de plaisanterie. Il y a des années que Guelleh pratique les vases communiquants mais à sens unique.
Demandons simplement à IOG d’inverser le flux, en vue du remboursement des arrièrés de soldes promis aux SOUS-OFFICIERS qui avaient été
promus après « la mobilisation du conflit armé » :

Tiens, mais gardez-le pour vous et ne l’ébruitez surtout pas, sinon c’est Gabode direct en passant par la case torture.

Il manquerait cinq cent millions de Francs Djibouti par an (500 Millions de FD), pour mettre fin à ce légitime soulèvement militaire de nos fières armées. C’est pas la mer à boire comparé au Trésor d’Haramous….

En dépit des engagements que Chef des Armées avait pris en 2006, pour apurer le paiement d’un an d’arriérés de « salaires équilibrés », nos braves militaires n’ont toujours rien vu venir ..

On dit que l’ultimatum, avant l’épreuve de Force, a été reporté au 29 février 2008 à 17 heures Djibouti.

Surtout, pas de problème, car chaque Vendredi matin, jusqu’au 13 Mars 2008, des manifs continuent pour dénoncer la « France pédagogique, non, non, la nouvelle France pédophile »; des manifs hautement plannifiées au plus haut niveau des Etats-Majors !

Sinon le bruit des Balles réelles va siffler autour de vos oreilles.

Un Caporal en Uniforme.