12/03/08 (B438) RSF : Journée international, en partenariat avec l’Unesco pour la liberté sur Internet. Cybermanifestation ce mercredi à 11:00 (Heure Paris GMT +1) à jeudi 11:00. Article de CNW : L’Ethiopie entre dans la liste des 15 plus grands ennemis d’Internet….

International – Reporters sans frontières lance sur www.rsf.org la première Journée pour la liberté sur Internet, sous le patronage de l’Unesco  Reporters sans frontières inaugure, le 12 mars 2008, la première Journée pour la liberté sur Internet, sous le patronage de l’Unesco.

CNW (Canada) reprend en intégralité le communiqué de RSF, dont nous publions quelques extraits. Le communiqué complet est disponible sur notre site.

MONTREAL, le 11 mars /CNW Telbec/ – “Désormais, tous les 12 mars, nous
mènerons des actions pour dénoncer la cybercensure dans le monde.

La
répression croissante des blogueurs et les fermetures toujours plus nombreuses
de sites Internet nécessitent une telle mobilisation, imposent une riposte.

Nous remercions l’Unesco qui, dès la première année, a apporté son soutien à
cette journée spéciale”, a déclaré Reporters sans frontières.
“Cette première journée est l’occasion pour tous de manifester dans des
lieux où les mouvements de contestation sont normalement impossibles.

Nous
espérons que nous serons très nombreux à manifester virtuellement place
Tiananmen à Pékin, place de la Révolution à Cuba ou dans les rues de Rangoon
en Birmanie. (…)

“Notre liste des ‘Ennemis d’Internet’ a également été mise à jour avec
l’arrivée de deux pays : l’Ethiopie et le Zimbabwe.
(…)

Durant 24 heures, du mercredi 12 mars à 11h jusqu’au
jeudi 13 mars à 11h (heure de Paris, GMT +1), les internautes pourront créer
un avatar, choisir le message de leur banderole et prendre part à l’une des
cybermanifestations qui auront lieu en Birmanie, en Chine, en Corée du Nord, à
Cuba, en Egypte, en Erythrée, en Tunisie, au Turkménistan et au Viêt-nam.
(…)

Ils étaient seulement
treize en 2007. Sont venus s’ajouter aux traditionnels censeurs, deux pays
subsahariens : le Zimbabwe et l’Ethiopie.
(…)
A cette première liste, ont été joints onze “pays sous surveillance” :
Bahrein, Emirats arabes unis, Erythrée, Gambie, Jordanie, Libye, Malaisie, Sri
Lanka, Tadjikistan, Thailande et Yémen.(…)

Enfin, une nouvelle version du guide pratique du blogueur et du
cyberdissident est disponible, en français et en anglais, sur le site
www.rsf.org. Ce guide rassemble des conseils et des astuces techniques pour
lancer son blog dans de bonnes conditions et contourner la censure sur
Internet.

Il explique comment bloguer anonymement et propose les témoignages
de blogueurs d’Egypte et de Birmanie notamment.

La cybermanifestation a été conçue et réalisée par l’agence Saatchi &
Saatchi.