08/05/08 (B446-B) AFP / Prise d’otages du Ponant: les six pirates présumés restent en prison

PARIS (AFP) – mercredi 07 mai 2008 – 19h05 – Les six Somaliens, auteurs présumés de la prise d’otages du voilier de luxe Le Ponant début avril, qui ont contesté mardi leur incarcération devant la cour d’appel de Paris, restent en prison, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

La chambre de l’instruction de la cour d’appel a rejeté mardi l’appel formulé par leurs avocats contre leur placement en détention provisoire le 18 avril, selon cette source.

Les six hommes – Mohamed Saïd Hote, Youssouf-Hersi Abdullahi, Saïd Daher Guled, Saïd Abdulqader, Abdurahman et Ismaël Ali Samatar (deux frères) – avaient été mis en examen pour “arrestation et séquestration de plusieurs personnes comme otages en vue d’obtenir une rançon”, “vols” et “recels”, le tout commis en bande organisée et incarcérés ce jour-là.

Ils avaient été capturés le 11 avril par des forces spéciales françaises en territoire somalien peu après la libération des trente membres d’équipage du voilier de luxe et transférés cinq jours plus tard à Paris pour être placés en garde à vue.

“Mon client a été appréhendé et placé en détention dans des circonstances qui ne permettent pas de savoir si les droits fondamentaux et la présomption d’innocence ont été respectés”, a déclaré à l’AFP l’un des avocats de Youssouf-Hersi Abdullahi, Me Cédric Alépée, affirmant ne pas connaître sur le plan juridique les conditions de son arrestation.

On ne peut pas “reprocher à mon client de ne pas disposer de garanties de représentation suffisantes”, condition nécessaire à une remise en liberté, a ajouté Me Alépée: “il est de nationalité somalienne, il a été interpellé en Somalie et transféré en France contre son gré”.