16/10/08 (B469-B) XINHUA Un groupe somalien menace d’attaquer le Kenya.

Un groupe islamiste somalien a menacé mercredi d’attaquer le Kenya si le pays ne revient pas sur sa décision de former les forces gouvernementales somaliennes.

Cheik Mouqtar Robow Abou Mansour, porte-parole du groupe islamiste Al-Chabaab, a affirmé que le groupe mènerait des attaques au Kenya si ce voisin du sud-ouest de la Somalie ne mettait pas fin à ses “ingérences en Somalie”.

“Nous avons entendu dire que le Kenya veut former 10.000 troupes du gouvernement somalien, nous pouvons interpréter cela comme un prétexte pour envahir par erreur notre pays”, a déclaré M. Abou Mansour, lors d’un point de presse par téléphone pour les journalistes locaux.

“La paix (entre nous) est dans l’intérêt de nous tous (Kenya et Al-Chabaab), donc laissez nous seuls mais si vous venez dans notre pays, la paix que vous prétendez vouloir disparaîtra”, a-t-il dit.

Cette déclaration des combattants d’Al-Chabaab en Somalie intervient des jours après que des médias eurent indiqué que le gouvernement kenyan envisageait d’aider à former quelque 10.000 soldats des forces de sécurité du gouvernement somalien.

M. Abou Mansour a affirmé que son groupe “humilierait le Kenya et comme l’Ethiopie” et “défendrait la Somalie de toute manière possible”, sans entrer dans les détails.

Al-Chabaab est accusé par les Etats-Unis d’avoir des liens avec Al-Qaïda et d’être impliqué dans l’attentat de 1998 contre l’ambassade américaine au Kenya.

Ce groupe, l’une des principales factions insurgées somaliennes, contrôle un certain nombre de provinces importantes dans le sud de la Somalie, particulièrement les deux régions de Joubba et un certain nombre de districts à Gedo à la frontière avec le Kenya.