27/07/09 (B509)  Radio Trottoir / Flash Info – Les journalistes de la RTD fêtent-ils leur libération, de la dictature de certains Mamassans ? Certains cumulards “familiaux” seraient placés sous surveillance discrète. Dileyta choisi par IOG pour une mission qui pourrait ressembler à une opération suicide. Article modifié et complété le 28/07 à 11h30 par l’auteur(Lectrice)

Hier le Directeur de la RTD, Abdi Atteyeh Abdi, qui cumulait cette très lourde responsabilité avec le fait d’être le demi-frère du Minstre de l’Intérieur, a été limogé par Dilleita et remplacé illico par un certain Arreh (Probablement ingénieur).

Ce matin 28/07/09 l’ancien directeur Abdi Atteyeh aurait été arrêté par la Police, mais on ingnore encore les raisons.

Il ne faut surtout pas indisposer Ali Abdi le Ministre de l’Information, qui cumule lui, sa charge, avec la reponsabilité d’être l’oncle de la Première Dame.

A l’heure actuelle, il faut tout faire pour calmer la Révoltée Kadra, car on ne sait jamais quelles seront ses réactions tant elles sont imprévisibles et brutales.

En effet, des rumeurs qui se murmurent entre “initiés” font état d’une possible rencontre au sommet entre des proches de Madame Borrel et Madame Paulette en personne.. (Dans le dos d’IOG ????)

Où et quand ? (That is the question !)

Une mission suicide pour Dilleita ?

Si tout cela a un sens, c’est Dilleita qui aurait été chargé de tout entreprendre pour ramener Kadra à la raison (et à la maison ???) et ce, dans les meilleurs délais.


Roger Picon

Roger Picon

Avec la Reine Paulette de Pacotilles, tout est possible !

Elle est même capable d’aller témoigner devant la Juge Clément qui instruit le dossier et de lui dire le peu qu’elle sait sur l’Affaire de l’assassinat du Juge Borrel.

Pas impossible, car il est pratiquement acquis qu’IOG se serait souvent confié à elle et qu’il l’aurait informé avec précision sur certains dossiers stratégiques dont l’assassinat du Juge.

Cela ferait un effet désastreux !

De son côté, Hassan Saïd a été chargé de dérouler, mais avec beaucoup de finesse, un filet de surveillance (sans faille) autour du frère de RPP, le très célèbre Djama Haïd, qui cumule ce lien d’allégeance avec la charge de premier portier de la Banque centrale.

Certains hauts responsables de la nébuleuses auraient peur qu’il ne tente de se sauver et qu’en plus, pour faire “son malin”, il lui prenne l’envie d’aller balancer à Interpool les activités de trafiquant auxquelles se livre, sans modération, son beau-frère ….

Mais au fait de quel trafic pourrait-il s’agir ?

De notoriété publique, IOG pourrait-il être impliqué dans plusieurs types de trafics ?

Selon le Palais de l’Escale la parade, qui a été préférée, consiste à faire suivre avec beaucoup de soin et de vigilance, tous les dépalcements de Kadra et de Djama Haïd, quand ils sont à l’extérieur de Djibouti.

C’est un ordre d’IOG, qui ne souffre aucune discussion et qui doit être appliqué sans retard ni état d’âme par les plus grands barons du régime mafieux : les derniers fidèles de la garde rapprochée. (Ceux qui sont censés ne pas abandonner le bateau, le jour où il commencera à donner de la gite)

On exécute l’ordre, sans se poser de questions ! Un point c’est tout..

Melle Hibo,
journaliste “spécialiste”
des milieux financiers de Djibouti.