04/10/09 (B519) Nouvelles de Somalie (1 article en Français)

____________________________ 1 – L’Express avec Reuters

Le conflit entre factions somaliennes s’intensifie.

Les deux principaux groupes de rebelles somaliens se sont affrontés samedi près du port de Kismayo et des habitants ont rapporté qu’Al Chabaab et Hizbul Islam réglaient leurs comptes en d’autres d’endroits du pays.

AFFRONTEMENTS PRÈS DU PORT SOMALIEN DE KISMAYO

Les rebelles se sont disputé cette semaine le contrôle de cette ville du sud, qui comporte un port et un aéroport, et al Chabaab l’a emporté. Selon un groupe local de défense des droits de l’homme, les affrontements ont causé la mort d’au moins 28 civils et d’un nombre indéterminé de belligérants.

Jusqu’alors, les deux groupes d’insurgés qui contrôlent une grande partie du sud et du centre de la Somalie étaient alliés dans leur lutte contre le gouvernement soutenu par les Nations unies et dont l’autorité se limite pratiquement à la capitale, Mogadiscio.

Les donateurs occidentaux ont longtemps espéré qu’al Chabaab, que Washington dit lié à al Qaïda, pourrait être isolé grâce à un accord avec les dirigeants d’Hizbul Islam, jugés plus modérés, et avec le gouvernement.

Le président, cheikh Charif Ahmed, n’a guère réussi de rapprochement avec ses anciens camarades islamistes d’Hizbul Islam, mais les affrontements entre insurgés pourraient donner quelque répit au gouvernement et aux soldats de l’Union africaine.

EXTENSION DES COMBATS

Hizbul Islam et des habitants ont rapporté que les affrontements de vendredi soir et samedi matin s’étaient déroulés dans deux villages, l’un à 30 km et l’autre à 60 km de Kismayo.

“Lorsque nous avons quitté Kismayo, al Chabaab nous a suivis et nous nous sommes battus et les avons repoussés hier. Ils nous ont à nouveau attaqués ce matin et les heurts se poursuivent dans ces villages”, a dit à Reuters Ismail Adow, porte-parole d’Hizbul Islam.

Mohamed Adan, chef militaire d’Hizbul Islam, a déclaré que ses forces avaient pourchassé al Chabaab jusqu’à Kismayo et qu’ils poursuivraient les combats jusqu’à ce qu’ils aient repris le port.

Les affrontements en Somalie ont tué près de 19.000 civils depuis le début de 2007 et chassé de chez elles 1,5 millions de personnes.

Des habitants ont rapporté que des combattants d’al Chabaab se rapprochaient aussi des forces d’Hizbul Islam dans un village en bordure de Baidoa, ville où siégeait le parlement somalien avant que des rebelles en prennent le contrôle en janvier.

“Hizbul Islam a préparé ses défenses et nous nous attendons à des affrontements”, a déclaré à Reuters Mohamed Ali, un homme d’affaires local.

Des habitants ont rapporté que deux membres d’Hisbul Islam avaient été tués par des inconnus et qu’un autre avait été enlevé samedi à Kismayo.

Plus au nord, à Baladwayne, dans le centre du pays, un responsable d’Hisbul Islam a été abattu vendredi et les habitants redoutent que les heurts entre les deux groupes s’étendent jusqu’à leur région.