04/08/10 (B563) Radio-Trottoir : des visiteurs ou des fuyards ? (Commentaire d’un lecteur sur cet article)

C’est avec beaucoup d’intérêt que je viens de lire dans les colonnes de l’ARDHD, un article fort intéressant qui relate les «démarches» de certains barons du régime djiboutien sur le sol canadien en vue d’y établir leur résidence, bien à l’abri d’éventuels risques qui planent à Djibouti. Bravo à son auteur !

L’auteur courageux de cet article, fait certainement partie de celles et ceux qui ont fuit notre pays pour trouver refuge outre-atlantique. Pour obtenir le précieux césame, il en a certainement vu de toutes les couleurs…

Mais que vont raconter ces «fuyards» à l’immigration canadienne pour s’établir dans ce pays qui est encore un désert démographique ?

Y a t-il des chances qu’ils obtiennent le droit d’asile, tant il est difficile, par les temps qui courent, d’obtenir ce statut si convoité ?

Pour mieux contrer les demandes d’asile abusives de ceux qui saignent à blanc notre pays et pour aider les autorités canadiennes dans leurs analyses, je m’interroge pour savoir s’il ne faudrait pas dresser la liste nominative de ces «visiteurs» pas comme les autres afin de la transmettre “pour information” aux services de l’immigration ?

Je conseillerai donc à ce lecteur, de se poser la même question et de communiquer le cas échéant, la liste de nos «fuyards», dans le strict but de leur barrer la route qui mène au statut de réfugié, qu’ils n’auraient vraiment aucune légitimité à solliciter.

Bravo encore une fois à l’auteur de l’article.