19/03/2012 (B648) Courrier des lecteurs : qui a dit que les loups ne se mangeaient pas entre eux ?

Comme cela a été annoncé sur le site de l’ARDHD, nous avons reçu la confirmation du fait qu’Ali Elmi connu également sous les surnoms d’Ali Ous ou Ali Esterel, est plongé dans une situation délicate.

Comme les raisons de son incarcération ont été publiées sur plusieurs sites dont le vôtre, il n’est pas nécessaire de les rappeler.

Mais ce qui a certainement échappé aux lecteurs, c´est le fait que deux membres de la communauté arabe seraient également impliqués dans cette affaire. IOG qui était persuadé que cette communauté lui était dévouée corps et âme, n´en revient pas !

Il ne sait plus quoi penser et sa tête risque d´exploser : il pourrait s’agir d’Fathi Ahmed Chamsan, Secrétaire général du Ministère de l´Education Nationale .

On se souviendra qu’il est le co-inventeur des états généraux de l’Education nationale, invention qu’il partage avec Abdi Ibrahim Absieh alias Hamoud, l´ancien ministre de l´Education.

J’ai noté d’ailleurs que le Sergent Ariko en parlait dans ses chroniques. Grâce à leur invention, les deux compères ont englouti des millions de nos francs financés, comme toujours par les contribuables, bien sûr!

Fathi Ahmed Chamsan fait partie de ceux qui portent la lourde responsabilité d’avoir mis notre système éducatif à genoux, en particulier en poussant nos meilleurs enseignants à préférer la route de l´exil.

Et voilà qu’après ces hauts faits, il réapparaitrait dans plusieurs affaires aussi sales les unes que les autres ! Après avoir abandonné femme et enfants au début des années 90, il a convolé avec la soeur de Nasser Ahmed Hassan alias Nasser Ghabi ou Ida Karroura, devenant son beau frère.

Mais quel rapport me diriez-vous ?

Lisez la suite pour pouvoir apprécier l’intégralité du film ! … Nasser Ahmed Hassan est le beau frère de Ali Ous. Nasser Ahmed Hassan avait été renvoyé de l´UNICEF pour faux et usage de faux au profit de son propre frère à qui il aavait tenté de faire délivrer un visa pour les USA (Nasser avait présenté son frère comme étant un cadre de l´UNICEF. Démarche certes un peu naïve quand on sait que les américains sont bien renseignés à Djibouti… Ils n’ont pas avalé la couleuvre !

Ils l’ont pris en flagrant délit de mensonge … ce qui a fait ouvrir une enquête.

L´UNICEF a calmé l´affaire et a préféré lui accorder d´abord une promotion (un poste international au Congo) puis une mis à pied aussi discrète que définitive et bien loin du pays !

Pas si bête les responsables de l´UNICEF ! Nasser Ahmed Hassan est aujourd´hui installé à Dubaï. S’occupe-t-il de commerces “particuliers” qui pourraient mettre en relation des “escortes” d’origine russe avec des homems d’affaires djiboutiens ? Possible !

Mais il serait aussi le représentant de son beau frère Ali Ous, dont certaines affaires ne seraient pas vraiment assimilables à du commerce traditionnel.

En résumé, Fathi Ahmed Chamsan est le beau frère de Nasser Ahmed Hassan, lequel est le beau frère d’Ali Ous. Assisterait-on à la mise en accusation d’un trio diabolique, placé dans le collimateur du dictateur Guelleh.

Mais le trio n’a pas l’intention de se laisser plumer sans réagir. On dit qu’ils auraient promis de mettre les affaires sur la place publique si on leur cherchait des poux dans la tête. Vont-ils parler et donner des noms de personnages hautement compromis et proches, très proches du pouvoir ?

Qui a dit que les loups ne se mangeaient pas entre eux?

A C T
Djibouti