19/06/2017 (Brève 1011) Djibouti “considère comme un acte de guerre l’occupation érythréenne d’une partie de son territoire” (Agence Xinhua)

Lien avec l’article original : http://french.china.org.cn/foreign/txt/2017-06/19/content_41056669.htm

“L’Erythrée a repris ses hostilités envers Djibouti, notamment à travers l’occupation, une nouvelle fois, d’une portion du territoire national”, a déclaré lundi à la presse le chef de la diplomatie djiboutienne, Mahmoud Ali Youssouf.

“Djibouti considère comme un acte de guerre l’occupation érythréenne d’une partie de son territoire”, a-t-il dit, avant de préciser que des troupes armés érythréens ont investi les zones de Doumeira et l’Ile de Doumeira où étaient déployées depuis 2010 les forces d’interposition du Qatar.

Ce regain de tension entre Djibouti et l’Erythrée fait suite à la décision du Qatar de retirer ses forces d’interposition déployées depuis 2010 dans les zones de Doumeira et l’Ile de Doumeira.

“Nous appelons la communauté internationale à prendre ses responsabilités face aux nouveaux agissements belliqueux de l’Erythrée”, a par ailleurs souligné M. Youssouf, réitérant “la détermination de Djibouti à trouver une issue pacifique au différend frontalier qui l’oppose à son voisin érythréen”.

Le chef de la diplomatie djiboutienne a fait savoir par ailleurs la détermination de son pays à “défendre l’intégrité de son territoire”.

“La République de Djibouti a pris toutes les dispositions nécessaires pour protéger et préserver ses intérêts les plus légitimes”, a-t-il conclu.