18/08/07 (B409) AP – Washington pourrait placer l’Erythrée sur sa liste noire des pays finançant le terrorisme

Par Matthew Lee AP

Les Etats-Unis envisagent de placer l’Erythrée sur sa liste des pays considérés comme des Etats qui financent des organisations terroristes, a fait savoir vendredi la responsable du Département d’Etat pour les affaires africaines. Washington accuse Asmara de soutenir les militants islamistes en Somalie.

Les autorités américaines sont en train de bâtir un dossier à charge contre l’Erythrée afin de justifier une telle mesure, qui signifierait, entre autres, l’imposition d’importantes sanctions contre ce pays de la Corne de l’Afrique, selon la secrétaire d’Etat adjointe Jendayi Frazer. La liste noire de la diplomatie américaine inclut déjà des pays tels que Cuba, l’Iran, la Corée du Nord, la Syrie et le Soudan.

“Nous devons préparer le dossier contre eux, nous réunissons ces informations en ce moment même”, a-t-elle déclaré devant la presse, précisant qu’une décision serait prise à l’issue d’un processus impliquant les différentes agences du gouvernement américain.

Mme Frazer a déclaré que Washington approuve les conclusions d’un récent rapport d’experts mandatés par les Nations unies, selon lesquelles l’Erythrée serait la principale source d’armes et de financement des insurgés islamistes en Somalie, dont certains sont soupçonnés d’entretenir des liens avec Al-Qaïda.

Les islamistes avaient pris le contrôle de la capitale somalienne, Mogadiscio, l’été dernier, mais ont été défaits en décembre par les soldats somaliens, lourdement appuyés par l’armée éthiopienne. Ils continuent cependant de faire régner la violence avec pour but déclaré d’installer une théocratie en Somalie.

Les relations entre l’Erythrée et l’Ethiopie sont extrêmement tendues depuis l’indépendance de l’Erythrée en 1993, après 30 années de guérilla. Un accord de cessez-le-feu a mis fin en 2000 à un conflit armé de deux ans et demi sur la frontière entre les deux pays.