26/09/07 (B414) LE MONDE : Darfour et Somalie, sujets d’un sommet du Conseil de sécurité sur l’Afrique (Info lectrice)

Les Etats-Unis et la France ont demandé mardi à New York le déploiement rapide de la force mixte ONU-Union africaine au Darfour et un cessez-le-feu dans la province soudanaise durant les pourparlers de paix le mois prochain en Libye.

Le président américain George W. Bush a demandé une action urgente pour faire cesser ce qu’il a de nouveau appelé le “génocide” du Darfour, lors d’un sommet du Conseil de sécurité de l’ONU sur les conflits en Afrique, présidé par son homologue français, Nicolas Sarkozy.

“Nous attendons de ceux qui sont autour de cette table qu’ils envoient un message précis selon lequel des vies innocentes, cela compte”, a-t-il déclaré.

“Nous attendons que le président (soudanais Omar al-) Béchir observe un cessez-le-feu durant les négociations de paix du mois prochain et nous voulons que les rebelles en fassent autant”, a-t-il ajouté.

Des pourparlers de paix intersoudanais doivent reprendre le 27 octobre à Tripoli, sous l’égide de l’ONU et de l’Union africaine (UA).

M. Bush a également appelé le gouvernement de Khartoum à “faciliter le déploiement” de la force mixte ONU-Union africaine de 26.000 hommes décidé par le Conseil et a demandé la fin de toutes les ventes d’armes aux combattants.

M. Sarkozy a lui aussi souhaité un déploiement rapide de cette force au Darfour.

Il a par ailleurs fait part de la disposition de la France à utiliser sa marine pour protéger les convois humanitaires au large de la Somalie contre les actes de piraterie maritime. Il a invité les autres pays à le suivre dans cette voie.