11/06/08 (B451) XINHUAN : Paris exprime sa “vive préoccupation” sur les accrochages frontaliers entre Djibouti et l’Erythrée

Le ministère français des Affaires étrangères a exprimé mercredi sa “vive préoccupation” face aux accrochages frontaliers la veille entre Djibouti et l’Erythrée, qui ont causé plusieurs morts et des dizaines de blessés.

“Nous condamnons fermement l’usage des armes et appelons les deux parties, en particulier l’Erythrée, à s’engager à cesser le feu et à reprendre le dialogue afin de régler ce différend par des voies diplomatiques”, a déclaré la porte-parole du ministère français, Pascale Andréani.

“Nous exhortons l’Erythrée à se montrer coopérative et à accepter notamment qu’une mission de facilitation conduite par une tierce partie neutre se rende à Asmara et à Djibouti afin d’adier les deux pays à trouver une solution de compromis”, a affirmé la diplomate française.