28/08/08 (B462-B) AFP / Somalie: fronde sans précédent des députés contre le président Yusuf.

Des dizaines de députés somaliens ont hué jeudi à Baïdoa (sud) leurs dirigeants, dont le président Abdullahi Yusuf Ahmed, dans le premier incident du genre depuis la mise en place du Parlement de transition en 2004, ont rapporté à l’AFP des députés et des témoins.

“Nous ne voulons pas vous écouter, les députés n’ont besoin d’aucune de vos déclarations”, ont crié des dizaines de députés à l’attention du président, du Premier ministre Nur Hassan Hussein et du président du Parlement Aden Mohamed Nur à Baïdoa (250 km au nord-ouest de Mogadiscio), siège du Parlement.

MM. Yusuf et Nur avaient l’intention de présenter le contenu d’un accord qu’ils avaient conclu mardi dans la capitale éthiopienne Addis Abeba visant à mettre fin à leurs différends persistants depuis des mois.

Après une trentaine de minutes de protestations virulentes, une majorité de députés les a autorisés à s’exprimer, pour quelques minutes seulement, avant que la séance ne soit levée dans la confusion.

C’est la première fois que le président Yusuf est hué de cette façon par une majorité de députés depuis la mise en place de ce Parlement, un incident qui reflète la défiance croissante des Somaliens pour leurs dirigeants incapables d’améliorer le quotidien désastreux de leur population.