12/04/09 (B494) Le défilé des mercenaires et des “souteneurs du régime” avec des violences, en marge. (Deux lecteurs nous écrivent)

Nouveaux témoignages des violences commises à l’occasion de la fête organisée par Guelleh et ses sbires. Par ailleurs l’analyse des images diffusées par la RTD montre non seulment les “obligés du régime comme Hachi grande gueule qui avait giflé la chanteuse Nima, des fonctionnaires contraints à manifester, mais surtout un contingent gigantesque d’étrangers, qui n’ont rien à dire concernant le 3ème mandat de Guelleh, sauf … le dédomagement qu’ils ont reçu pour participer au défilé …

___________________________________ Lecteur N°1

Des poètes et des musiciens collaborateurs ont été tabassés.

Abdi Robleh Qarschilleh, de la grande fraction d’Ismaël Guedi Hared était devenu célèbre d’abord en 1987, lorsqu’il avait basculé dans l’Opposition et qu’il avait diffusé la chanson : KOWLEESTADDA HAA NAGA DHACO (A bat la Mafia), puis en 1999 lors de l’usurpation du Pouvoir par le neveu d’Hassan Gouled avec le soutien de ce dernier : TUGA KABTA, KABTA, KABTA (Attrapez, attrapez, attrapez le voleur);

– Fatoum Doualeh proche de Said Barkat, et
– le guitariste Cadarouse proche du Porte-parole du Gouvernement Ali Abdi,

Tous les trois ont été tabassés alors qu’ils étaient en train de chanter, jeudi soir 9 avril au terrain de football de Balbala, en faisant les éloges d’IOG devant une population qui a faim.

Près de quatre cent Oromos, venus d’à côté, ont bénéficié d’une douche gratuite et d’une tenue RPP.

Pour la première fois dans les annales, le Centre de tri de Nagad s’est transformé pendant cinq jours en un Palace de beauté. Spa, service de luxe, enfin presque !!

Trois cent quatre vingt (380) Oromos ont bénéficié d’une douche avec shampoing trois fois par jour, d’un repas copieux cinq fois par jour, d’une tenue légère (en particulier pour les femmes) style RRP et des souliers de sport, tout celà aux frais de l’Etat-Major de la Police.

Le Ministre de l’Intérieur a été humilié et cocufié car il n’avait pas été associé à ces opérations de maquillage, de soins corporels et de mode.

Dans tous les cas, sa marge de manœuvre en sa qualité de Chef d’Etat-Major de la Police est devenue proche de zéro.

Il fallait voir les images et entendre les accents des Oromos lorsqu’ils parlent en Somalie. Heureusement rien de perdu, tout cela a été enregistré et retransmis par la Télévision Djiboutienne pour tenter de nous faire croire à l’image d’un peuple uni et solidaire qui défile pour son Président.

C’était en réalité le défilé des fonctionnaires tenus à l’obéissance et surtout des mercenaires étrangers.

Les images de la RTD constituent des pièces à conviction de la forte participation des étrangers à la mascarade du 10ème Anniversaire de l’Usurpation du Pouvoir par un Voyou.

Espérons que le Directeur de la RTD ne sera pas viré, du moins pas avant son demi-frère Yassim Elmi Bouh Ministre de l’Intérieur.

Un soldat de la Force d’intervention.

_______________________________ Lecteur N°2

Regardez attentivement la photo de la manifestation proposée par l’ADI :

En tête et à droite de la photo, Hachi Afweneh ‘Grande gueule”, avec une casquette verte et la barbe blanche. Grande gueule est le bras droit d’IOG.

Toutes les personnes que l’on voit sont des fonctionnaires de l’Etat dont la majorité ont été contraints à sortir dans la rue, sous peine de perdre leur emploi.

On reconnait en particulier des professeurs du lycée qui appartiennent à la famille de Paulette et le neveu d’un ancien ministre connu du surnom d’Irdeh.