28/03/10 (B544) Flash Info. Scandale au Palais de Justice ! (Notre correspondant sur place)

A 11 H 10 le Tribunal des Flagrants délits de Djibouti a suspendu la séance pour (probablement) délibérer dans l’affaire dite “IOG contre Samatar Ibrahim “.

Samatar Ibrahim est victime de l’imposteur qui a usurpé le pouvoir en République de Djibouti. Le procureur aux ordres reprocherait à ce jeune Djiboutien issu d’une famille bien connue, d’avoir osé porter un T-Shirt avec la mention “Non au Dictateur, Non au 3ème mandat “. Il avait été arrêté.

Mais plus grave encore. Pendant la suspension de séance, la famille et les amis de SAMATAR et moi même avons été éjectés manu militari par la Gendarmerie, hors de la salle d’audience. Nous n’avons pu obtenir aucune explication, alors que nous attendions patiemment la reprise de l’Audience et le prononcé du Jugement.

N’ayant pas pu assister à l’énoncé du verdict, j’ai pu savoir que Samatar Ibrahim avait été condamné à plusieurs mois de prison mais avec sursis et qu’il avait été libéré !

Quel scandale!