16/07/2011 (B613) La valse des ambassadeurs. Une belle foire d’empoigne dans les coulisses ? Par nos correspondants.

La bataille fait rage dans les hautes sphères de la nébuleuse GHA (Cf notre article de 2006) . Chacun se bat pour obtenir un poste d’ambassadeur. Ceux qui l’ont obtenu se battent pour être nommés dans les ambassades les plus prestigieuses et pas trop éloignées du PC opérationnel de la mafia transrégionale (Haramous).

Guelleh, le parrain, s’active avec sa tendre épouse RPP (Reine Paulette de Pacotilles) pour éloigner au plus loin, ceux qui pourraient leur faire de l’ombre ou qui ont cessé de plaire au couple..

C’est ainsi que Yacin Elmi Bouh, puissant membre de l’Ordre des Brosses à Reluire, devrait être délocalisé à Moscou, Ali Ibrahim Absieh expédié en Afrique du Sud et Abdallah Miguil exilé en Chine. Contrairement à ce que la rumeur avait véhiculé, l’ambassade de Belgique ne devrait pas fermer ses portes, mais le prince des noisettes pourrait (enfin !) perdre son poste. Vers la fin des turpitudes, des frasques et des coups et blessures à l’Ambassade de Belgique ? (cf notre dossier complet)

Curieux, nous n’avons encore aucune information sur le futur titulaire de Paris, ni surtout sur le remplacement éventuel de Robleh Ollayeh à Washington, remplacement qui aurait été demandé à maintes reprises par les autorités américaines sur la base d’informations alarmantes du FBI à propos de trafics en tout genre et d’une conduite disons pudiquement “indigne”, ou tout au moins peu conforme avec le statut d’Ambassadeur …