19/08/2011 (B617) Radio-Trottoir : les oreilles de Guelleh à Ottawa – Un double jeu permanent …. (Lecteur) 21/08 – Nous tenons à attirer l’attention des lecteurs sur le fait que cet article, qui a été envoyé par un lecteur anonyme, a suscité des polémiques et qu’il faut le considérer avec beaucoup de réserves. Il a été modifié à deux reprises (ARDHD)

« Les services secrets Djiboutiens à Ottawa. En toute impunité ? »

Je suis ancien agent de la Garde républicaine djiboutienne, résidant à Ottawa.

Depuis quelques années, après avoir fuit la dictature d’IOG, comme tout bon patriote, je suis allé à Gatineau, fin juillet, pour assister à la conférence de notre héros national, le président de ligue djiboutienne des Droits humains, pour l’écouter et en même temps pour lui exprimer ma reconnaissance pour le travail qu’il fait au pays.

J’ai été surpris de découvrir le nombre impressionnant d’agent du SDS qui étaient présents dans la salle de conférence. Eh oui ! il y avait beaucoup de faux opposants et tous les grands informateurs spécialisés en déroute.

Comme chacun le sait, à Djibouti l’opposition ne peut pas s’organiser ouvertement à Djibouti et elle ne peut le faire qu’en secret. Sinon, elle doit le faire à partir de l’étranger.

C’est pour cette raison qu’IOG a recruté, dans la diaspora, par l’entremise de son ami “Hachin la grande bouche”, plus spécialement à Ottawa, puisque c’est là que se trouve la plus grande communauté Djiboutienne à l’étranger et probablement la plus aisée. (Certains la soupçonnent même de financer des activistes qui seraient au pays).

On sait généralement que ses agents recrutés par le SDS sont attachés à Ottawa. Il y en a qui font des petits boulots de droite à gauche, mais la plupart vivent des subsides du bien être social et ils n’ont jamais travaillé au Canada. Ils passent leur temps à errer d’un Migilise à l’autre.

Pour tenter de laisser planer l’incertiude à leur sujet et de maintenir une façade, certains montent sur les toits comme Hassan Gabyleh, un proche cousin d’ Hachin. Son principal savoir-faire est de viser les opposants avec sa caméra vidéo qui date du 18ème siecle !

Il y en a d’autre qui travaillent pour gagner une misère, comme R.. M., Ali D.., Mohamed A.., Buffalo, Ah… , Ah… S…, Kadra S, …

Tout ce beau monde a bien essayé de sabotter la conférence de Jean Paul, mais c’était peine perdue. Que personne ne soit dupe, les déclarations de ces agents maladroits ne sont faites que pour la galerie. Personne ne s”y trompe.

Ce sont des agents de Guelleh, qui vivent des subsides que ce dernier leur envoie pour conserver un train de vie au Canada. En échange il adresse des rapports sur les réfugiés et sur les opposants.

Ces rapports sont transmis ensuite au SDS, qui se charge ensuite de contacter, le plus aimablement du monde, les familles restées au pays.

Le SDS peut aller jusqu’à inviter certains membres, à visiter les Commissariats de Police au cours des journées Portes Ouvertes organisées pour l’occasion, avec parfois des démonstrations de tortures et d’aveux spontanés…

Comme ils ont été
découverts, ils vont probablement essayer de se rendormir pendant quelque temps pour tenter de faire oublier leurs liens avec la dictature.

Ils sont même capables de hurler contre Guelleh, en prenant bien soin de limiter leurs écrits à des points précis qui ne dérangent pas trop le régime. Quand il sont en mal d’inspiration, ce qui est fréquent, vue leurs capacités personnelles (!!!) , ils répéteront les messages qui leur auront été envoyés, dans ce but, par le SDS.

Alors mes chers amis, je vous dis seulement que le Gros ne fait plus peur à personne et vous non plus. Vous avez été indentifiés et quoi que vous fassiez dans l’avenir, nous savons qui vous servez !.