L’ARDHD VOUS FACILITE LA DEMARCHE :

EMPECHER L’EXTRADITION
DU LIEUTENANT FOUAD YOUSSOUF
VERS DJIBOUTI

Répondant à l’appel (vidéo) de son frère et pour vous faciliter les choses, l’équipe de l’ARDHD peut se charger, à votre place, d’envoyer vos propres messages. Vos coordonnées ne seront pas publiques et pour des raisons de sécurité nous vous garantissons que les autorités djiboutiennes n’en auront pas connaissance, (Il vous suffit de compléter le formulaire simplifié ci-dessous)

_____________________________________ Texte du message qui sera envoyé

French version – english version below
A son Excellence Monsieur Abyi Ahmed, premier Ministre de l’Ethiopie et Prix Nobel de la Paix
A Monsieur le directeur du bureau UN HCR à Addis Abeba
A Monsieur le directeur du bureau éthiopien de l’immigration
A Monsieur de directeur du Service de presse du Gouvernement éthiopien
A Monsieur le Président de la Commission africaine des Droits de l’Homme

Fouad Youssouf Ali, le digne pilote djiboutien qui s’est exilé le 27 Mars 2020 en’Éthiopie, pour fuir la violence et les humiliations, la dictature et la mal gouvernance du régime est sous la menace d’une extradition réclamée par Djibouti. Si l’Ethiopie répondait positivement à la requête djiboutienne, elle enverrait le Lieutenant à ses bourreaux qui le tortureront d’abord, probablement jusqu’à la mort.

Je vous sollicite pour que le Premier Ministre de l’Ethiopie, Prix Nobel de la Paix lui accorde l’asile et la protection et qu’il rejette la demande des autorités djiboutiennes.
_______________________________________
To
His Excellency, Sir Abyi Ahmed, Prime Minister of Ethiopia, Nobel Peace Prize
the director of the UN HCR office in Addis Ababa
the director of the Ethiopian immigration office
the.director of the Press Service of the Ethiopian Government
the President of the African Commission on Human Rights

Fouad Youssouf Ali, the worthy Djiboutian pilot who went into exile on March 27, 2020 in Ethiopia, to flee the violence and the humiliations, the dictatorship and the bad governance of the regime is under the threat of an extradition demanded by Djibouti. If Ethiopia responded positively to the Djiboutian request, it would send the Lieutenant to his executioners who would torture him first, probably until death.

I ask you that the Prime Minister of Ethiopia, Nobel Peace Prize winner grant him asylum and protection and that he reject the request of the Djiboutian authorities.

ENVOI D‘UN MESSAGE POUR DEMANDER A L’ETHIOPIE DE NE PAS EXTRADER LE LIEUTENANT FOUAD VERS DJIBOUTI

1 + 0 = ?