11/11/2016 (Brève 861) LOI : suspension de deux des plus hauts responsables de la Police et de la Gendarmerie.

Selon un article de LOI, Guelleh, à la demande de Paulette, aurait suspendu Abdillahi Abdi Farah, colonel commandant la Police et Zakaria Abdi Aden (le p’tit Zak) Colonel commandant de la Gendarmerie. Ils sont remplacés actuellement par deux officiers issus de la communauté Mamassan.

Il semblerait qu’une échauffourée qui aurait opposé des Gendarmes et des Policiers à l’aéroport d’Ambouli (et qui avait été relatée dans nos colonnes par un lecteur http://www.ardhd.org/mho/affiche_info.asp?articleID=16641) soit à l’origine de cette décision, prise pour éviter tout risque de Putsch…

Compte-tenu de leur passé respectif au service de la dictature et de leur acharnement contre les populations et les individus (torture, harcèlement, emprisonnent arbitraire, exécutions sommaires, etc…) l’équipe de l’ARDHD ne les regrettera pas.

Leurs brillants faits d’arme contre des civils sans défense ont été dénoncés sur nos sites. Ils avaient bénéficié de promotions remarquées dans l’Ordre national des Bourreaux de la République de Djibouti