23/10/1999 – Une équipe d’une chaîne de télévision française expulsée de Djibouti.

Une équipe de reportage de la chaîne de télévision française publique France 2, a été expulsée vendredi soir de Djibouti pour avoir notamment cherché à “ternir l’image” du pays, a-t-on appris samedi de source officielle.

Vendredi, un communiqué de France 2 publié à Paris avait indiqué que son équipe, en reportage à Djibouti, avait “été fermement invitée à quitter le territoire” et les cassettes du tournage saisies par les autorités.

L’équipe de reportage, formée du journaliste Eric Monier et du caméraman Roger Motte, a été expulsée pour avoir “orchestré une campagne de désinformation visant à ternir l’image de Djibouti et porté atteinte aux relations entre les gouvernements français et djiboutien”, a annoncé le ministère djiboutien de la Communication dans un communiqué.

France 2 a affirmé que l’objet du reportage, l’utilisation des fonds apportés par la France pour le port de Djibouti, “avait été clairement porté à la connaissance des autorités”.

Selon les indications d’un responsable djiboutien, l’équipe voulait en fait, sous couvert de ce reportage, évoquer les détournements de fonds et gaspillages de deniers publics français à Djibouti.


Le communiqué du ministère de la Communication juge le reportage de France 2 “éminemment tendancieux”.


MM. Monier et Motte s’apprêtaient, selon les autorités, à “lancer une campagne de dénigrement, fondant l’essentiel de leur argumentation sur les interventions d’opposants politiques”.

Une lettre d’un de ces derniers aurait d’ailleurs été trouvée en possession des journalistes français.


Eric Monier et Roger Motte forment l’équipe de France 2 basée à Abidjan en Côte d’Ivoire. Ils ont pu séjourner du 17 au 22 octobre à Djibouti avant leur expulsion.

Vendredi soir à Paris, France 2 avait protesté contre cette mesure, et exigé la restitution du matériel saisi.

(Source AFP)