15/09/07 (B413) XINHUA : Trafic d’êtres humains dans le Golfe d’Aden: au moins 56 personnes ont péri ces dix derniers jours (Info lectrice)

14
septembre (XINHUA) — Au moins 56 personnes sont mortes ces dix derniers
jours depuis la Somalie vers le Yémen,
la route prise par les trafiquants d’êtres humains dans le Golfe d’Aden,
a déclaré vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies pour
les réfugiés (UNHCR).

“Depuis le 3 septembre,
l’agence des Nations Unies pour les réfugiés au Yémen
a enregistré l’arrivée de 12 bateaux transportant 925 personnes
somaliennes, éthiopiennes et d’autres nationalités.

Un autre
bateau de trafiquants n’a apparemment pas pu atteindre le Yémen après
avoir eu des problèmes à environ 100 kms à l’ouest de
Bossasso, dans la région somalienne du Puntland”, a indiqué le
porte-parole du HCR à Genève, Ron Redmond, lors d’un point
de presse.

Le HCR a reçu des rapports faisant état du fait
qu’au moins 100 Somaliens se trouvaient à bord de ce bateau qui a
fait demi- tour vers les côtes somaliennes, après avoir dérivé pendant
6 jours.

Les corps de ceux qui n’ont pas survécu à ces 6 jours
de supplices auraient été jetés par-dessus bord.

Nous
ne connaissons pas le nombre exact de ceux qui sont morts”, a ajouté le
porte- parole.

Mourir dans le Golfe d’Aden est un risque permanent que prennent
chaque année des milliers de personnes qui ont recours aux passeurs
dans le Golfe d’Aden, en Méditerranée et sur d’autres mers,
a rappelé le HCR.

Jusqu’à présent, pour 2007, plus de
10 000 personnes seraient arrivées au Yémen sur 103 bateaux.
Au total, 282 personnes sont mortes et 159 sont toujours portées disparues
et présumées mortes, selon des chiffres publiés par
le HCR.