06/05/08 (B446 – B) La ligue arabe fait ce qu’elle peut, c’est à dire pas grand chose pour régler le différend djibouto-éthiopien. Mais il ne faut pas critiquer les bonnes intentions. APA / Médiation arabe en vue dans le différend frontalier Djibouti-Erythrée

APA-Le Caire (Egypte) La Ligue Arabe va dépêcher “dans les trois jours à venir”, une mission à Ras Domberh, un territoire revendiqué par Djibouti et l’Erythrée, a annoncé mardi le sous-secrétaire aux Affaires politiques de la Ligue, Ahmed Ben Hely.

La mission tentera de faire l’état de la situation dans la zone et rédiger un rapport urgent à l’intention du Conseil de Paix et de sécurité de la Ligue, selon M. Hely.

Dans un communiqué remis lundi à la presse, à l’issue de sa rencontre avec l’émissaire érythréen, Ben Hely a révélé que la mission serait dirigée par Samir Hosni, le directeur du département Afrique de la Ligue Arabe.

Il a fait par de son souhait de voir la Ligue Arabe réussir dans son initiative consistant à apaiser les tensions entre les deux pays, dans le cadre du respect des frontières héritées de la colonisation et de la souveraineté des Etats.

M. Hely a émis l’espoir que la tension entre Djibouti et l’Erythrée ne dégénère pas en conflit armé et que les efforts menés actuellement soient couronnés de succès.

Il a également indiqué que l’émissaire érythréen avait été chargé de transmettre à son tour un message du Secrétaire général de la Ligue Arabe, Amro Mussa au ministre érythréen des Affaires étrangères.