22/05/08 (B448) AFP : Un leader islamiste jure de “libérer” la Somalie.

LONDRES (AFP) — Un leader islamiste somalien a juré dans une interview au Guardian publiée jeudi de “libérer” la Somalie des troupes éthiopiennes, assurant que le processus de paix entamé sous l’égide de l’ONU échouerait.

“Nous allons libérer la Somalie de l’Ethiopie”, a déclaré cheik Hassan Dahir Aweys au quotidien britannique.

Les pourparlers de paix qui se sont ouverts la semaine dernière à Djibouti sont voués à l’échec, à moins que l’Ethiopie ne retire d’abord l’ensemble de ses forces, a-t-il ajouté.

“L’ONU n’est pas impartiale. Nous ne souhaitons pas poursuivre le processus de paix. Notre idée est de continuer le combat. Il est important d’expulser l’ennemi de tout le territoire”, a déclaré Aweys, 62 ans, qui est recherché par Washington pour ses liens présumés avec Al-Qaïda.

Les tribunaux islamiques somaliens ont été déchus fin décembre 2006-début janvier des régions qu’ils contrôlaient (soit une grande partie du centre et du sud du pays) à la suite d’une offensive éclair de l’armée éthiopienne alliée aux forces gouvernementales somaliennes.

Depuis, les troupes éthiopiennes, les forces de sécurité somaliennes et le gouvernement somalien sont la cible d’une insurrection dirigée par des islamistes qui mènent des actions de guérilla quasi quotidiennes, à Mogadiscio mais aussi en province.

Seuls des contacts indirects ont été pris à ce jour entre les deux parties, alors que les islamistes conditionnent l’ouverture de réelles négociations à un départ des troupes éthiopiennes.