13/08/08 (B460) XINHUA / Le président somalien promet de soutenir la réconciliation nationale

Le président somalien Abdullahi Yusuf a déclaré mardi qu’il soutenait la réconciliation nationale et a évoqué pour la première fois ses divergences avec le Premier ministre Nur Hassan Hussein.

“Je ne suis pas opposé à la réconciliation nationale et personne dans mon gouvernement n’est opposée”, a déclaré le président Yusuf lors d’une conférence de presse tenue à son bureau à Mogadiscio.

“La réconciliation est nationale, constitutionnelle et inévitable. Il n’y aura pas d’avenir pour la Somalie sans cela”, a- t-il ajouté.

Le gouvernement de transition somalien est “complètement honnête sur la réconciliation” et “est pour la réconciliation et le partage du pouvoir”, a-t-il souligné.

Le gouvernement préfère plutôt le dialogue, le consensus politique et les moyens pacifiques que la guerre, a-t-il ajouté.

M. Yusuf a tenu ces propos après qu’il fut accusé d’être contre la réconciliation nationale prônée par le Premier ministre Hussein.

A propos de ses désaccords avec le Premier ministre, M. Yusuf a déclaré qu’ils ne concernent pas la politique ou la réconciliation, mais la Constitution.

“Personne ne doit violer la Constitution”, a-t-il indiqué, ajoutant que le président est responsable pour protéger la Constitution.