04/12/10 (B581) Un site récent qui s’est donné pour vocation de publier des informations sur Djibouti, commence par insulter l’ARDHD et tous les Djiboutiens par la même occasion. Probablement leur animateur s’est-il trompé de cible ou a-t-il des liens discrets avec le régime ? Il est curieux qu’il retire des articles et qu’il s’engage désormais à respecter les contraintes et les limites décidées et fixées unilatéralement par la direction de Djibouti Télécom … ! Bon courage ! (ARDHD)

Plusieurs lecteurs ont attiré notre attention sur le fait qu’un nouveau site internet insultait non seulement l’ARDHD, mais tous les Djiboutiens..

A chaque fois qu’un nouvel organe d’information se créé, nous en nous réjouissons, car :

  • nous n’avons pas l’esprit de compétition dans ce domaine, notre seul objectif étant d’informer les Djiboutiennes et les Djiboutiens et surtout de redonner la parole à ceux qui en étaient privés. L’ARDHD a été la première organisation déclarée à proposer un site sur Internet pour diffuser des informations sur Djibouti. Son site diffuse quotidiennement des informations depuis 1999. L’ARDHD a une adresse et des dirigeants qui ne se cachent par derrière l’anonymat !
  • nous sommes des farouches partisans de l’objectivité. Personne n’est capable de la garantir : notre équipe pas plus que les autres. L’objectivité ne peut venir que de la pluralité des supports qui ont la liberté de présenter les informations comme ils les ressentent, avec leur vision.

En traitant les informations de l’ARDHD, “d’informations de caniveau”, ce site insulte d’abord notre équipe (qui a aidé tant d’opposants, de syndicalistes à sortir de prison, qui vient en aide aux réfugiés d’Addis et qui freine les ardeurs criminelles du gouvernement en dénonçant les crimes commis), mais aussi il insulte tous ceux qui nous adressent des contributions parce qu’ils n’ont pas la possibilité de les diffuser au sein de leur propre pays et au final, et le plus grave c’est qu’il insulte les milliers de Djiboutiens qui consultent notre site chaque jour et qui, selon lui, ne seraient que des amateurs d’information de ruisseau. Merci pour eux !

Cette prise de position est dommage, car ce site avait diffusé des informations intéressantes et parfois différentes. A ce titre, il pouvait assurer une complémentarité profitable à tous les Djiboutiens.

Nous rappelons qu’il ne faut pas se tromper de cible. La cible c’est la fin du régime dictatorial et sanguinaire et non les autres vecteurs d’information.

Plusieurs éléments nous permettent de douter de l’indépendance annoncée des animateurs: d’abord, le fait qu’il attaque l’ARDHD, ce qui est déjà une alerte, mais surtout ce qu’il a écrit récemment :

“Notre site était sous le coup de la censure depuis 48h à Djibouti. Elle vient d’être levée sous certaines conditions.

D’après nos renseignements, la direction générale de Djibouti Telecom avait pris unilatéralement la décision de censurer notre site en renvoyant tous les visiteurs de Djibouti sur google.fr.

Quelques soient les vraies raisons de ce nouveau rebondissement, le fait est que enotre site est enfin LIBRE à conditions de respecter certaines conditions envoyées à notre rédactions par mail.

Ainsi, en supprimant les articles en question de notre site pour démontrer notre bonne foi, nous espérons voir la censure levée.”

Quoiqu’il en soit, à part le fait de rétablir la vérité, l’ARDHD n’entend pas poursuivre une polémique inutile, qui ne ferait que conforter le régime dictatorial.

Elle préfère attribuer ce faux pas, à une simple erreur de jeunesse plutôt qu’à une volonté de nuire, motivée par des considérations proches du régime. Elle y met un terme, sachant que la notoriété ne se conquiert pas en attaquant ses confrères, mais en prouvant ses capacités à assumer la mission dans la durée … et en prouvant son indépendance.