17/01/11 (B587) Yémen Express – affrontements: douze blessés- appel à un soulèvement – Pénurie de carburants : le ministre du Pétrole suspendu – Hillary Clinton au Yémen pour soutenir le pays face à al-Qaïda – Le Yémen condamne 13 pirates somaliens à 12 ans de prison – deux soldats tués – 17 soldats tués par des combattants d’Al-Qaïda (7 articles)

__________________ 7 – Le Figaro avec AFP

Yémen/affrontements: douze blessés

Douze personnes ont été blessées dans le sud du Yémen, dans des affrontements ayant opposé des activistes du Mouvement sudiste, un groupe séparatiste, à l’armée, ont indiqué aujourd’hui des témoins et des sources hospitalières.

Des militaires, stationnés aux abords de Habilayn, dans la province de Lahej, ont tiré aujourd’hui plusieurs obus pour disperser une manifestation dans cette ville, à laquelle participaient de nombreux hommes en armes, lesquels ont répliqué, ont indiqué les témoins. Huit personnes ont été blessées, dont l’une grièvement, a-t-on appris de source médicale.

Les forces armées, qui tentaient depuis décembre d’entrer à Habilayn, un bastion du Mouvement sudiste, ont été engagées samedi dans un violent accrochage avec des insurgés dans deux villages, près de Habilayn. Cet accrochage s’est soldé par quatre blessés. Deux d’entre eux sont des militaires, selon une source médicale.

Des renforts militaires, dont des dizaines de transports de troupes, des chars et des blindés, acheminés à la mi-décembre dans la province de Lahej, peinaient depuis à avancer sur Habilayn, tenue par des hommes armés du Mouvement sudiste.

_____________ 6 – Le Figaro avec AFP

Yémen: appel à un soulèvement

Un millier d’étudiants yéménites ont manifesté aujourd’hui à Sanaa, appelant les peuples arabes à se soulever contre leurs dirigeants à l’instar des Tunisiens, a constaté l’AFP. Les étudiants sont sortis du campus de l’Université de Sanaa et se sont dirigés vers l’ambassade de Tunisie, accompagnés par des militants des droits de l’homme.

“Tunis de la liberté, Sanaa te salue mille fois”, scandaient les étudiants, qui répétaient également des slogans appelant les peuples arabes à “la révolution contre les dirigeants menteurs et apeurés”. “Partez avant d’être déposés”, proclamait l’une des banderoles brandies par les manifestants, sans s’en prendre toutefois nommément au président yéménite Ali Abdallah Saleh. “Le changement pacifique et démocratique est notre objectif pour bâtir le nouveau Yémen”, affirmait une autre.

Au pouvoir depuis 32 ans, M. Saleh a été réélu en septembre 2006 pour un nouveau mandat de sept ans. Un projet d’amendement de la Constitution, en discussion au Parlement malgré le refus de l’opposition, pourrait ouvrir la voie à une présidence à vie pour l’actuel chef de l’Etat.

Le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali, au pouvoir depuis 23 ans, s’est enfui vendredi après un mois de manifestations sans précédent contre son régime qui ont fait des dizaines de morts. Il est le premier dirigeant d’un pays arabe à quitter le pouvoir sous la pression de la rue.

_________________________ 5 – Romandie News (Ch) avec AFP

Pénurie de carburants au Yémen: le ministre du Pétrole suspendu

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh a suspendu de leurs fonctions mercredi le ministre du Pétrole et le directeur de la compagnie nationale de pétrole en raison d’une pénurie de carburants, selon un communiqué publié sur le site du ministère de la Défense.

“Le ministre du Pétrole et des Mines, Amir Salem al-Aydarous, et le directeur général de la Compagnie yéménite du pétrole, Omar al-Arhabi, ont été suspendus de leurs fonctions en raison de la pénurie de carburants qui a provoqué le mécontentement de la population”, explique le texte.

Depuis une semaine, une pénurie de carburants provoque de longues files d’attente devant les stations d’essence au Yémen, un pays non membre de l’Opep, qui produit quelque 300.000 barils de brut par jour.

L’annonce de ces mesures intervient alors que des émeutes contre la flambée des prix secouent l’Algérie et la Tunisie.

________________________________ 4 – RFI

Hillary Clinton au Yémen pour soutenir le pays face à al-Qaïda

Alors qu’elle effectue une tournée dans les pays du golfe Persique où elle s’est déjà rendue en Arabie Saoudite avant d’aller à Oman et au Qatar, Hillary Clinton a effectué ce mardi 11 janvier 2011, la première visite au Yémen d’un chef de la diplomatie américaine en vingt ans avec pour objectif affiché un soutien économique en plus de l’aide militaire pour lutter contre al-Qaïda.

Le Yémen étant la place forte d’al-Qaïda dans la péninsule arabique, Washington lui apporte officiellement une aide militaire de quelque 170 millions de dollars par an.

Plus encore, si l’on en croit les récentes révélations de WikiLeaks, les forces américaines auraient mené des frappes militaires contre le sanctuaire islamiste. Mais au-delà des partisans d’Oussama Ben Laden, natif du Yémen, ce qui préoccupe les Etats-Unis, c’est plus largement la perspective d’une déstabilisation totale du pays, d’une « somalisation » en quelque sorte.

Pour sa part, le président yéménite, Ali Abdallah Saleh a longtemps négligé la menace islamiste pour se consacrer aux deux fronts qui menacent directement son régime, celui que la misère et la sécheresse ont approfondi au sud. La réunification des deux Yémen n’a en effet jamais tenu ses promesses pétrolières et la tentation indépendantiste a refait surface. Le second se trouvant au nord, où une rébellion chiite conteste le pouvoir central depuis 2004. Sur ce front, l’Arabie Saoudite voisine apporte un soutien militaire.

Mais pour les Etats-Unis, la solution passe par « un Yémen prospère, unifié, stable et démocratique ». Ils ont consacré 130 millions de dollars en 2010 à son développement et prônent le dialogue avec l’opposition. Mais Ali Abdallah Saleh songe surtout à imposer sa présidence à vie.

____________ 3 – Le Quotidien du Peuple (Chine) avec XINHUA

Le Yémen condamne 13 pirates somaliens à 12 ans de prison

Un tribunal pénal yéménite a condamné samedi à 12 ans de prison 13 Somaliens, reconnus coupables de piraterie dans les eaux territoriales yéménites, selon l’agence de presse étatique Saba.

Le tribunal, situé dans la province de Hadramout (sud-est), a déclaré dans son verdict que les condamnées ont été arrêtés le 28 mai 2010 alors qu’ils visaient un navire étranger dans les eaux territoriales yéménites dans le golfe d’Aden avec un bateau équipé d’explosifs, d’échelles et de fusils.

Le tribunal a ordonné la confiscation du matériel utilisé par les coupables pour la piraterie et leur a accordé le droit de faire appel dans le délai légal prévu par la loi yéménite.

Une cour d’Aden a condamné à cinq ans d’emprisonnement le 31 octobre 2010 dix Somaliens reconnus coupables de détournement d’un navire de pêche battant pavillon yéménite.

Près de 25.000 navires traversent le golfe d’Aden chaque année. Les eaux au large de la côte nord de la Somalie sont classées comme celles ayant le risque de piraterie le plus élevé dans le monde.

_______________________ Le Figaro avec AFP

Yémen: deux soldats tués

Deux soldats yéménites ont été tués et un autre a été blessé aujourd’hui par des hommes armés dans la province de Lahej dans le sud du Yémen, a indiqué un responsable des services de sécurité attribuant l’attaque au mouvement séparatiste sudiste.

Des activistes du Mouvement sudiste ont ouvert le feu sur un poste de contrôle de
l’armée à Milah, près de la localité de Habilayn contrôlée depuis plusieurs semaines par des activistes sudistes, a déclaré le responsable à l’AFP.

Des sources du Mouvement sudiste ont confirmé l’attaque, ajoutant qu’un assaillant a été blessé par des tirs de l’armée et a été évacué vers un hôpital de Habilyan. Le gouvernement fait face dans le sud du Yémen à la fois à un mouvement sécessionniste de plus en plus violent et au réseau Al-Qaïda qui y multiplie les attaques contre les forces de sécurité.

Vendredi, 10 soldats ont été tués dans deux attaques menées contre des convois de l’armée dans la province d’Abyane.

Celle-ci est un bastion de la contestation dans le sud du Yémen, Etat indépendant jusqu’en 1990, le Mouvement sudiste protestant contre ce qu’il considère comme une politique discriminatoire du Nord.

_______________________ Nouvel Obs avec AP

Yémen: 17 soldats tués par des combattants d’Al-Qaïda

Des combattants présumés d’Al-Qaïda ont tué au moins 17 soldats yéménites lors de deux embuscades dans le sud du Yémen vendredi.

Les deux attaques se sont produites près de la ville de Lawder dans la province d’Abyan, à 250 km au sud-est de la capitale Sanaa. Dans l’une des embuscades, des hommes armés ont tué 13 soldats qui escortaient un convoi de camions-citernes transportant de l’eau, a déclaré le gouverneur adjoint de la province, Salih al-Shamsi. Il a précisé que les assaillants ont pris la fuite et étaient poursuivis par des unités de l’armée.

Dans l’autre attaque, des hommes armés s’en sont pris au convoi d’un commandant de brigade de l’armée à Lawder, tuant quatre soldats et en blessant deux autres, a précisé un responsable de la sécurité sous le couvert de l’anonymat. Le commandant n’a pas été blessé.

Lawder a été le théâtre de violents combats entre l’armée yéménite et des combattants d’Al-Qaïda cet automne. Le gouvernement yéménite fait face à une résurgence de la présence d’Al-Qaïda dans le pays.