10/08/07 (B407) Radio-Trottoir : Guelleh en vacances (médicalisées ?) en Afrique du Sud. Djama Mahamoud Haid pris la main dans le sac pour avoir trafiqué des faux dollars par millions, aurait été suspendu et remplacé au moins provisoirement par Houmad Abdo, son ancien adjoint. (Lecteur)

Guelleh en vacances médicales en Afrique du Sud

Selon des sources concordantes, je vous informe qu’IOG se serait envolé pour l’Afrique du Sud. Il devrait suivre des soins médicaux et prendre des vacances.

Djama Mahamoud Haid, haut baron du régime et très proche parent de Paulette, aurait été suspendu après s’être fait prendre la main dans le sac.

Il est confirmé que Djama Mahamoud Haid, le Gouverneur de la Banque centrale de Djibouti et beau-frère d’ IOG aurait été suspendu de ses fonctions à la suite de la mise en évidence d’une affaire de blanchissement d’argent.

Il aurait été contacté par trois commerçants Somalilandais d’origine Issack et proches de son clan, qui seraient venus à Djibouti avec plusieurs millions de faux Dollars, en provenance de Harguesa, la capilale de Somaliland.

Sans état d’âme, il aurait accepté de changer les faux Dollars d’abord en Francs Djibouti puis en vrais Dollars.

Quelques mois une partie des faux dollars aurait été trouvée en Afrique du Sud par la Police qui avait été intringué par les activités sur le territoire de commerçants Somaliens.

Les autorités Sud-Africaines ont averti secrètement leurs homologues djiboutiens.

Selon l’entourage de Djama Haid, IOG était au courant de l’affaire des faux dollars.

Rappelons que le commerce de faux dollars, à Djibouti, a commencé dès 1982 mais il s’est nettement amplifié lorsqu’IOG a nommé son beau-frère a la tête de la Banque nationale djiboutienne pour couvrir tous les trafics et les affaires louches.

Houmad Abdo, l’adjoint Djama Haïd est nommé Gouverneur par intérim.

_____________________________ Note de l’ARDHD

En effet, cela fait de nombreuses années, que l’on parle du trafic de Faux Dollars qui passerait par Djibouti. Il y a plusieurs années, un scandale avait éclaté après la découverte d’un container rempli de faux Dollars. On a parlé aussi d’implications possibles de grands commerçants, comme cela aurait pû être le cas d’I… le patron d’une grande concession automobile de fabrication asiatique, ….

Bref, aucun trafic ne peut passer par Djibouti, sans que Guelleh ne soit tenu informé. Pour le prix de son silence, on peut imaginer qu’il reçoit une part calculée en pourcentage du bénéfice réalisé ….

Pour qu’il condamne son beau-frère (et complice ?) à la suspension du poste de Gouverneur de la Banque centrale, nous avons identifié trois hypothèses :

1 – soit Guelleh ne pouvait plus le couvrir vis à vis des Africains du Sud et surtout des Américains (présents à Djibouti) qui subissent un préjudice direct (Rappelons que le Dollar est la monnaie américaine …) et qui auraient exigé sa tête,

2 – soit il y a rupture au sein de la famille. Si Guelleh ne soutient plus son beau-frère, c’est qu’il pourrait y avoir de l’eau dans le gaz entre Paulette et lui …

3 – soit Djama Haïd aurait oublié, par pure inattention, de verser la part du bénéfice qui leur revient à leurs altesses, la Reine Paulette de Pacotille et le Grand Chamelier, prince qu’on sort du royaume …

_______________________________________ Résultat de nos recherches

Nous avons été intrigué par une rubrique du site officielle de la Banque centrale de Djibouti : “Déliquances financières”. Nous espérions y trouver beaucoup d’informations sur ces sujets captivants.

Hélas, il a fallu déchanter, car cette rubrique est en cours de développement et le message est soutenu par un émoticone souriant …. Tout un programme !

http://www.banque-centrale.dj/index.php?option=com_content&task=view&id=52&Itemid=155&lang=FR

Parions que la rubrique mettra encore beaucoup de temps pour être développée. Le Gouverneur ou son successeur ne vont quand même pas exposer leurs propres affaires de blanchiment sur la toile …

A suivre …