15/01/2022 (Brève 2019) TRENTE ANS DE L’ARDHD : LES CHRONIQUES DU SERGENT ARIKO PENDANT DIX ANS

De 2002 à 2012, un correspondant qui signait ses chroniques sous le pseudonyme du Sergent Ariko nous a transmis près de 200 chroniques majoritairement très bien renseignées, en particulier sur les forces armées, mais pas seulement ….

En application de notre politique de protection de nos sources, nous ne lui avons jamais demandé sa véritable identité et nous nous sommes limités aux informations qu’il nous envoyait avec une grande régularité en particulier durant les années 2011-2012.

Les chroniques nous étaient adressées par mail, dans un français approximatif et au fil du temps, nous avions élaboré des modules automatiques pour corriger les erreurs récurrentes. Restait à la charge des membres de l’équipe la correction des erreurs moins fréquentes et donc non paramétrées dans nos systèmes automatiques. Malgré tout, cela prenait beaucoup de temps.

Longtemps, nous nous sommes interrogés pour savoir si ces erreurs n’étaient pas volontaires dans le but de masquer l’identité de l’auteur. Car le contenu était toujours intéressant et fort bien documenté, même si la forme imposait une réécriture. Aujourd’hui nous n’avons toujours pas la réponse, probablement parce que nous ne l’avons pas cherché, respectant, répétons-le l’anonymat de nos sources.

En publiant cet article, l’équipe de l’ARDHD tenait à le remercier et à lui rendre hommage.

Retrouvez toutes les chroniques dans nos archives : https://www.ardhd-old.org/correspondantrec.asp